Géothermie à Rotorua

Après notre épisode de pêche à la truite, nous prenons la route vers Rotorua, charmante petite ville située au cœur d’un volcan. Ce tableau, presque idyllique, est en réalité un peu terni par l’odeur d’œuf pourri qui y règne toute l’année. En plus, les spécialistes prévoient une éruption du volcan dans les 30 ou 50 prochaines années, si on a bien compris …

La région est aussi très active au niveau géothermique et est parsemée de lacs d’acide, de geyser, de concrétions de silices et cristaux de souffre (d’où l’odeur). Nous nous y arrêtons donc afin de visiter le parc Te Puia qui regroupe un centre sur la culture Maori et des balades parmi les particularités géothermiques.

Nous visitons donc un centre de création d’artisanat Maori et une école de sculpteurs sur bois. C’est assez intéressant même si l’accent à couper au couteau du guide nous posera quelques problèmes de compréhension.

Ensuite, nous nous baladons entre marres de boues “à bulles”, geysers et concrétions de souffre. Les fumeroles sortent de tous les trous de la terre et donnent une ambiance lunaire (voir les photos et la vidéo).  En plus, il fait grand soleil et l’eau qui s’échappe des geysers forme des arcs en ciel.

Bon, le truc c’est que l’odeur a tendance à nous lasser que les gaz irritants me font pleurer les yeux. C’est donc sans regret que nous décidons de quitter la ville.

20110316_LL_00086-23620110316_LL_00086-3720110316_LL_00086-13120110316_LL_00086-8520110316_LL_00086-9620110316_LL_00086-11420110316_LL_00086-14620110316_LL_00086-19620110316_LL_00086-180

3 réflexions au sujet de « Géothermie à Rotorua »

  1. Encore de bien belles images. Merci de les partager avec les visiteurs. Nous préparons aussi notre TDM. Une question : je cherche en vain le titre et l’interprète de la chanson qui accompagne votre vidéo. Bonne route. Les Sab.

  2. Bonjour les Sab !

    la musique est « Sweet Lullaby » de Deep Forest. Bonne préparation de votre tour du monde …

  3. Superbe!
    La vidéo nous a rappelé le Yellowstone Park ou l’Islande
    qui connaissent les mêmes phénomènes naturels, quelque peu
    inquiétants et, surtout, bien odorants.

Les commentaires sont fermés.