Une journée bien remplie

Ce matin, le réveil sonne à 04:45 pour être sur le pont dès 05:00 afin d’aller voir la cérémonie d’offrande aux moines qui a lieu tous les matins. Il ne nous faut que 2 minutes pour nous rendre sur le lieu de la cérémonie. Arrivés sur place, nous voyons des vendeurs ambulants qui proposent (principalement aux touristes) du riz cuit et des fruits à offrir aux moines. Nous ne participerons pas à l’offrande car elle est normalement réservée aux bouddhistes qui partagent avec les moines une prière et un véritable échange spirituel. Malheureusement, aujourd’hui, la cérémonie n’est plus très authentique et les touristes font leur offrande aux moines “pour s’amuser”.

Nous prenons un café sur le pouce et discutons quelques minutes avec la vendeuse qui nous apprend que les moines n’arrivent pas avant 06:00 … Urgh, on se demande pourquoi l’hôtel nous a conseillé de se réveiller si tôt et on est un peu dégoutés de ne pas être restés au lit plus longtemps. Nous attendons donc, en dégustant notre café sur quelques sièges que la vendeuse nous a proposés. Il est maintenant 06:10 et toujours pas de moines en vue. Dans l’intervalle, une cinquantaine de touristes nous ont rejoint. Finalement, les moines n’arrivent qu’à 06:30. Ils forment une longue ligne et s’arrêtent devant chaque personne pour recevoir une boulette de riz ou un fruit. Par contre, rares sont les échanges ou les prières (certainement car la plupart des participants sont des touristes en short).

Après 10 minutes, les moines s’éloignent et je décide de partir vers le marché pendant que mes parents vont se reposer un peu à l’hôtel. Le marché est très similaire à ce que l’on a déjà vu au Laos et au Cambodge : beaucoup de fruits et de légumes, de la viande et du poisson disposés sur des étals non réfrigérés.

Je reviens à l’hôtel vers 08:00 pour aller prendre le petit déjeuner avec Nelly et les enfants restés à l’hôtel (ils ont eu bien raison de dormir). Mamie Colette prend ensuite en charge la classe des enfants pendant que nous allons organiser l’excursion de l’après-midi. Au retour, une petite heure de sieste et, après un déjeuner très moyen, nous partons vers les cascades de Kuang Si où nous espérons bien nous baigner. Nous faisons une courte halte dans un village de Hmong (une éthnie que nous avons déjà croisée à Sapa). Malheureusement, le contact avec les habitants se limite presque exclusivement à quelques discussions sur les prix de l’artisanat qu’ils proposent. Là encore, les familles vivent dans des habitations très modestes, sans eau courante ni électricité. Les enfants sont sales et mangent par terre du riz pendant que leurs mères brodent et vendent leur production. Nous repartons donc assez rapidement et 20 minutes de taxi plus tard, nous arrivons à Kuang Si. Nous passons par le sanctuaire des ours et restons quelques minutes à observer les animaux. Les pensionnaires ont été retirés des griffes des braconniers qui capturent et enferment les ours pour en extraire régulièrement la bile, connue en Asie pour soigner les maux de tête ou de foie.

Nous continuons ensuite le chemin et arrivons rapidement vers les chutes. L’eau est d’un beau bleu laiteux. Sur le site, il y a quelques dizaines de personnes dont une bonne moitié est dans l’eau à patauger. Les enfants sont super excités et nous avons bien du mal à les emmener faire une petite promenade avant le bain. Près des chutes, il y a une corde à nœuds  accrochée à un arbre et qui permet de se lancer en l’air et de plonger dans l’eau. Certains se lancent donc dans le vide et font des ploufs plus ou moins maitrisés. Les enfants me disent “Eh papa tu vas le faire hein, tu vas le faire ????”. Je réponds “Et .. bien sûr que je vais le faire, ça a l’air trop marrant”. Nous nous changeons (il y a même des cabines) et nous mettons les pieds dans l’eau .. et là … urgh.. ça caille de chez caille !! Je me demande comment font tous ces gens pour nager là dedans. En plus c’est glissant et plein de cailloux qui font mal aux pieds; Vincent abandonne rapidement .. trop froid et “ça fait trop mal”. Nelly et Erine sont déjà quasiment dans l’eau et je les rejoins après avoir aidé Vincent à sortir sans se blesser. Papy Pierre fait quelques photos et au moment où Nelly et Erine se disent qu’elles vont sortir car c’est vraiment trop froid, Vincent dit “bon et bien, moi je viens maintenant”. Nous nous retrouvons donc tous dans l’eau pour une belle photo de famille. Les enfants se retournent vers moi “bon papa, maintenant, tu le fais hein, sauter de l’arbre”. Bon, chose promise, chose due, je prends mon courage à deux mains et je mets la tête dans l’eau .. c’est vraiment froid. Je nage un peu pour me réchauffer et sors de l’eau pour grimper à l’arbre. Même si quelques planches ont été cloutées pour faciliter l’ascension, c’est très glissant. J’attrape finalement la corde puis me lance. C’est très marrant et je suis bien content. En plus, les enfants me font de grands signes et sont super fiers de leur papa. Je recommence donc l’expérience quelques fois et Nelly prend un petit film. Nous rentrons ensuite sur Luang Prabang puis décidons d’aller faire un Lao massage d’une heure. Nelly trouve cela un peu soft et est un peu déçue. De mon côté, mon gaillard de masseur appuie très fort sur les muscles et je trouve l’expérience assez réussie.

Nous laissons ensuite les enfants aux grands parents pour passer une nouvelle soirée en amoureux !! Cool. Nous choisissons un restaurant français réputé (l’Eléphant). La carte n’est pas très grande comparée aux cartes asiatiques mais on a des choix différents (en gros, ce n’est pas que “fried noodles, fried rice ?” et “beef, pork, chicken or shrimp ?”. Nous prenons une bouteille de bordeaux, du carpaccio de bœuf et un fondant au chocolat au dessert.  Ca fait vraiment du bien de retrouver les saveurs européennes. Nous sommes super emballés par le restaurant et décidons de réserver une table pur nous 6 le lendemain pour fêter Noël en famille, avec quelques jours d’avance.

20101221_LL_120101221_LL_1-220101221_LL_1-320101221_LL_1-420101221_LL_1-520101221_LL_1-620101221_LL_1-720101221_LL_1-8