Le plateau des Boloven

Nous voilà arrivés au Laos après un vol Siem Reap- Pakse d’une heure à peine… Ca fait toujours drôle de se rendre à l’aéroport en tuk-tuk et de se retrouver à 10 passagers dans un avion comptant une centaine de places.

A Pakse, la vie semble bien calme… Bien moins de circulation et de mouvements dans les rues que dans les grandes villes du Cambodge. Nous dormons au Champasak Palace Hôtel : un ancien palais royal transformé en hôtel. C’est assez marrant : les salles sont très grandes et la décoration très austère : ça fait très communiste comme endroit… Le soir, nous avons droit à un groupe de Thaïs qui font un karaoké dans une salle du restaurant… Ca nous fait marrer tellement ils chantent faux mais ont l’air de s’éclater…

Grâce à une organisation gérée de mains de maitres par les deux hommes Lellu à notre arrivée, nous partons aujourd’hui pour une journée d’excursion sur le plateau des Boloven.

La région est très verte mais ici, on ne voit plus de rizières mais des arbres partout, des fleurs et surtout des caféiers : au lieu du riz qui sèche au sol, nous voyons des fèves de café sécher au sol tout le long de la route.

Premier arrêt dans une coopérative de café : il y a du café au sol sur une immense surface : tout le parking en est rempli… Nous ferons quelques photos en particulier de Laurent qui joue les Gringos (avec son chapeau) comme dans une ancienne publicité télévisée… Tout ce café, c’est impressionnant…

Puis, nous allons voir les chutes d’eau de la région : magnifiques : elles nous rappellent certains paysages de La Réunion. Les premières chutes sont celles de Tad Fan : deux belles chutes à distance. Pierre se prête aux jeux de Laurent à simuler que la chute d’eau sort de sa bouche. Puis, nous allons aux prochaines chutes Yuang : après une promenade de quelques minutes nous arrivons au pied d’une très belle cascade… MAGNIFIQUE… Les couleurs sont très belles. En plus, il fait frais ici : nous sommes à 1500 m d’altitude et bénéficions de la fraicheur de l’altitude. Ca nous change des températures chaudes et humides du Cambodge : on respire…

Encore quelques kilomètres et nous arrivons chez Mr Coffee, recommandé par Laureline et Maxime. Mr Coffee est un néerlandais installé en Asie du Sud-Est depuis 5 ans et particulièrement au Laos depuis 3 ans : il adore le café et est un spécialiste. Il sélectionne son café tous les ans parmi les 70 producteurs locaux, le fait sécher et le rôtisse lui-même dans un wok batch après batch (500g environ). Il nous a montré comment il fait : le wok bien chaud, il ajoute les fèves de café sèches et les remue sans arrêt pendant une vingtaine de minutes : le café devient vert, puis doré, finalement il noircit et brille un peu en expulsant un peu d’huile. Puis il finit par éclater comme du pop corn. Mr Coffee le fait refroidir d’un coup en le faisant sauter dans un panier d’osier. Au dernier moment avant la consommation, les fèves de café sont moulues. Le café dégusté est fameux… Colette, Pierre et Laurent savourent. Mr Coffee est plein d’attentions, nous donne plein de conseils et nous passons un très bon moment. Pour ma part, je vais même déguster un excellent chocolat chaud, dont le goût est relevé par quelques gouttes de café.

Nous repartons pour un déjeuner rapide dans un lodge près des chutes Tad Lo. Déjeuner rapide car nous avons un RDV : un RDV pas ordinaire : avec des éléphants pour une balade dans la forêt et les cascades.

Ce moment sera, pour moi un Must du tour du monde : un moment inoubliable pour la passionnée d’éléphants que je suis.

Colette, Erine et moi montons sur le palanquin de Moon, notre femelle éléphant. Cet animal est énorme, très grand et si doux à la fois. Elle avance sans bruit sur les chemins dans la forêt. Nous sommes stupéfaits de passer par des chemins très étroits, de traverser la rivière, de prendre des chemins pentus sans problème, sans à-coups. Pierre, Laurent et Vincent sont sur un mâle derrière nous qui s’arrête souvent pour manger des bambous… Le cornac fait passer Vincent devant à la “conduite” de l’éléphant… Par la suite, Erine passera aussi sur la tête de Moon… Erine nous dira : “mais ça pique un éléphant avec tous ses poils.” Notre promenade durera 1 h 30 à voir de magnifiques paysages, des cascades et un village laotien. INOUBLIABLE je vous dis…

A notre arrivée, je fais un petit câlin avec Moon :heu ,vu la taille de la bête, je lui fais juste des caresses sur la tête puis les cornacs enlèvent les palanquins et emmènent les éléphants au bain… Encore un moment sympa : les éléphants s’enfoncent dans l’eau avec les cornacs sur le dos. On dirait qu’ils surfent sur leur tête… C’est beau, paisible…

A notre retour à Pakse, le vent s’est levé… Encore une fois, notre diner sera accompagné du karaoké… Et histoire de bien finir la journée : Vincent a perdu une dent… Sa première dent perdue autour du monde… La petite souris passe-t-elle au Laos ?

20101216_LL_1 20101216_LL_1-2 20101216_LL_1-3 20101216_LL_1-4 20101216_LL_1-5 20101216_LL_1-6 20101216_LL_1-7 20101216_LL_1-8 20101216_LL_1-9 20101216_LL_1-10

2 réflexions au sujet de « Le plateau des Boloven »

  1. eh Colette tu n’as pas l’air très rassurée ( vue de dos) cela fait haut mais cela n’a pas l’air très profond !
    Pierre à l’air de se régaler sur la photo d’hier( est ce le plat de fourmi ? )
    Nelly doit se régaler d’avoir tous ces éléphants autour d’elle
    Les photos sont toujours aussi magnifique , j’ai un net penchant pour la rivière et ses gros cailloux ainsi que celle de la cascade
    C’est un véritable plaisir de vous lire quotidiennement

Les commentaires sont fermés.