Bye, Bye Cambodge !!!

Et voilà, une autre page se tourne. Ce matin, nous avons quitté le Cambodge pour le Laos…

Quel pays !!! Nous y avons passé finalement peu de temps mais pas mal de choses nous auront marquées :

  • Pour Laurent : il a aimé Le Bokor et son casino abandonné, le sourire des gens, les temples de Siem Reap
  • Pour Erine : elle garde de très bons souvenirs de notre journée dans le village à aider la famille et à planter des choux
  • Pour Vincent : il retient qu’il a joué dans une cage à poules sur une plaine de jeux à Phnom Penh et que les temples, c’est pas toujours marrant…

Pour moi, c’est bien plus de souvenirs que ça :

  • L’accueil de Seng, le gérant de la guest house de Phnom Penh, sa gentillesse pour ses clients et son histoire : sa famille a fuit les khmers rouges lorsqu’il était bébé, il a vécu toute sa vie en France et lors de vacances au Cambodge, il a rencontré sa femme et est revenu vivre dans son pays.
  • L’histoire des cambodgiens : leur regard triste lorsqu’il parle de la période de Pol Pot. Tous ces récits de massacres, de cruauté et de terreurs alors que ce n’est pas si vieux…
  • Les sourires des cambodgiens : sacré contraste après le Vietnam. Ils sont charmants, souriants et pas du tout agressifs. Dans les marchés, ils disent avec le sourire “Hello Madam, Buy something!” . On répond non et ils nous disent “au revoir!”
  • Les enfants : tant d’enfants dans les rues, dans les temples à essayer de gagner quelques dollars. A notre arrivée, je suis tombée par hasard sur un reportage d’Envoyé Spécial sur le Cambodge : ce reportage m’a mise mal à l’aise par rapport à tous ces enfants si pauvres… Nous en avons vu beaucoup, étrangement plus de garçons que de filles. Ils sont tellement nombreux que les enseignants font deux classes par jour pour faire de la place dans les écoles. Pol Pot a massacré les gens instruits aussi, ils manquent toute une génération d’enseignants pour s’occuper de tous ces enfants…
  • Le tourisme est encore peu développé dans ce pays (à part à Siem Reap) ce qui peut être un avantage pour garder de l’authenticité et un inconvénient lorsque l’on parle de sécurité dans les excursions : le manque d’expérience explique peut-être une partie de leur inconscience…
  • L’écriture cambodgienne toute en courbe, c’est très… poétique…
  • les plats bizarres : voir le blog de demain
  • Les groupes de danse et d’aérobic le long des quais à Pnom Penh
  • La belle architecture et dorure de leurs palais et pagodes
  • La beauté des statues des dieux
  • La compétition dans les temples entre la religion bouddhiste et hindouiste : on coupe les têtes des dieux hindous et on met des bouddhas à la place
  • les tuk-tuk avec remorque montée sur le scooter…

Mais c’est aussi 2 semaines de vacances avec Papy et Mamie que nous n’avions pas vu depuis 4 mois et avec qui nous sommes ravis de partager un peu de nos expériences…

Un petit consil : venez vite voir le Cambodge et visiter ce pays car dans quelques années, il risque devenir comme le Vietnam d’aujourd’hui…..

20101202_LL_1 20101204_LL_1 20101211_LL_1 20101213_LL_1 20101214_LL_1 20101214_LL_1-2 20101214_LL_1-3 20101214_LL_1-4 20101214_LL_1-5