Autour du monde. 1 an de voyage en famille

Nous avons décidé de faire un livre photo de notre périple autour du monde. Même si les photos de notre voyage passent en boucle sur notre télévision, le contact du support physique reste quand même bien plus agréable. En plus, cela nous a permis d’avoir des cadeaux de noël tout trouvés pour les grands parents.

Nous avons choisi les 380 images du livre parmi les 10 000 photos que nous avions ce qui n’a pas été chose facile; il a fallu gérer Nelly qui voulait “plein de photos de famille et des enfants” et mon désir de choisir les images les plus esthétiques. Pour la création du livre, j’ai choisi Blurb.com, qui propose une qualité d’impression exceptionnelle et un logiciel de mise en page très complet.

Le livre n’a pas vocation à être diffusé au-delà du cercle familial … je pense qu’il n’intéresserait d’ailleurs pas grand monde. Mais, vous, si vous le souhaitez, vous pouvez quand même télécharger une version Epub (lisible par les Ipad) ou le visionner ci-dessous (ne fonctionne pas dans l’email). Malheureusement, Blurb empêche la création de PDF avec le logiciel, ce qui est vraiment un point négatif pour l’archivage.

 

Rien à voir mais une des photos m’a permis de gagner un concours photo sur internet (voir ici); bon, ce n’est pas le Pullitzer non plus mais j’étais content quand même. Le sujet était “Reflexion”. Pour la petite histoire, la photo a été prise au Salar d’Uyuni, au coucher du soleil. Nous avions fait une grosse journée en 4×4 dans l’Altiplano et une heure avant la tombée de la nuit, nous sommes arrivés à l’hôtel. J’ai dû ensuite pas mal insister auprès du guide pour ressortir et aller voir le coucher de soleil (pas trop partant, le guide). Finalement, je pense que c’est à ce moment que j’ai pris les plus belle photos du Salar … comme quoi !!

20110529_LL_20110529_LL_00181-485

Pour terminer, voici quelques photos du livre imprimé.

20120204_LL_20120204_LL_00254-420120204_LL_20120204_LL_00254-1120120204_LL_20120204_LL_00254-23

4 mois après le retour…

Comme je disais il y a deux mois : Où est-il ce voyage? L’avons-nous vraiment fait ?

Voici quelques nouvelles des Lellu à Barcelone.

Souvenez vous…. Nous avons trouvé un appart à BCN et nous voilà partis de Bruxelles pour arriver dans cette ville mythique…

Et oui, car aller à Barcelone pour les vacances, ce n’est pas vraiment pareil que de s’y installer, voyez-vous…

Les enfants

Les enfants ont commencé l’école dans un lycée français comptant 3 000 élèves. Après 2 mois de cauchemars nocturnes et de comportements de “mini-révoltes” face aux taches quotidiennes, les voilà maintenant lancés. Enfin, je crois…

Leurs professeurs ont l’air super et d’après eux, les enfants suivent bien en classe. Pas de retard anormal à noter après un an de déscolarisation ou plutôt de cours avec le CNED.

Nous, nous avons tout de même remarqué quelques hic : la gestion des cahiers de Vincent qui nous fait des dessins, du “crabouchrachra” dans tous les coins (cette expression nous vient de la Belgique mais je ne sais pas comment ça s’écrit… Si tentez que ça s’écrive…). Erine, elle reste très appliquée et semble ravie d’avoir repris un rythme scolaire. Elle nous a juste dit hier que “l’école, c’est stressant !” Et pourquoi, ma chérie ? “Bah, il faut toujours se demander si on a fait ses devoirs, si on a tout mis dans son cartable, si on a tout donné à ses parents…”

C’est sûr que ça change de l’année passée…

Il garde certains réflexes du voyage. Nous avons passé un WE en région parisienne chez des amis, et Vincent a pris dans sa valise son couteau suisse et sa lampe frontale… On ne sait jamais…

Comme promis, Erine a reçu un nouveau vélo à notre arrivée à BCN et pédale toute fière sur son vélo à vitesses. Vincent, lui, enrageait lorsqu’il a constaté qu’il avait perdu l’équilibre nécessaire mais avec un peu de pratique, il pédale maintenant comme un champion.

La grande réaction de ces deux bambins est que, depuis qu’ils ont une maison, une chambre et leurs jouets, ils ne veulent plus sortir. C’est maintenant toute une histoire lorsque nous leur disons que nous allons aller faire un tour pour découvrir la ville ou la région. “Non !!!” et “quand est ce qu’on rentre ?” et “On n’a jamais le temps de jouer, nous !”

Je réalise tous les jours que ce voyage les a fait murir mais aussi qu’ils grandissent… Erine a pris 2 pointures en 4 mois et les vêtements de Vincent sont trop petits…

Parlent-ils du tour du monde ? 

Peu, mais de temps en temps, on a droit à quelques remarques.

Vincent : “Ah oui, Maman, on avait fait ça à Potosi avant d’aller à Sucre”. Epatant qu’ils se souviennent comme ça des étapes.

Vincent : “Moi, je ne veux pas regarder les photos, ça me donne trop envie de repartir”.

Erine qui répond à son professeur à la question : “Qu’est ce qu’un blog?” en montrant le nôtre…

Ou Vincent qui doit dessiner un chapeau particulier, ses camarades feront le chapeau jardin, le chapeau piscine et Vincent, le chapeau muraille de Chine.

Erine montre de temps en temps son classeur de scrapbooking “souvenir de voyage” à ses copines.

Maintenant, voilà, la vie a repris son cours après 4 mois et deux mois d’école. Les enfants ont eu un peu de mal mais il est trop difficile de dire si c’est le retour du voyage qui a été dur après un an de déscolarisation ou si c’est l’arrivée à Barcelone et au lycée français.

Laurent

Depuis début Septembre, il a repris le boulot et bosse toute la journée, depuis la maison pour l’instant. Il s’enferme dans le bureau ou le salon et voilà. De temps en temps, on le voit sortir mais bon… J’ai l’impression qu’on ne se voit plus. C’est sûr qu’après un an, les uns sur les autres au quotidien, ça change…  On doit prendre RDV pour se voir…

Après quelques discussions liées à l’installation dans un nouveau rythme, nous voilà de nouveau en phase…

On va remettre en route les bonnes habitudes : une soirée par semaine pour nous deux en prenant même un baby-sitter… Enfin, pour l’instant, on ne l’a fait qu’une fois…

Coté sport : il reprend un rythme, doucement mais surement… Tennis, natation…

Je dirais qu’il a eu une forme de blues post tour du monde quand nous sommes rentrés mais il en est vite sorti… (Attention, ça c’est moi qui le dis…).

Il revit ce voyage par les articles du blog qu’il a posté ces dernières semaines… Une façon de continuer le voyage…

Nelly

Alors moi, j’ai adoré le retour, l’installation dans une nouvelle “home, sweet home!”. Reprendre mes obligations de Maman, c’était chouette mais pas simple… Je ne vous dis pas le nombre de bêtises que j’ai faites. Renverser la boite de céréales sur le pot de vinaigrette qui est tombée sur ma jupe… Me brûler en sortant un gâteau du four…

Je ne savais plus faire 3 choses en même temps comme il y a un an… J’avais perdu mes repères (nouvelle maison, nouvelle cuisine) et mes habitudes (je n’ai pas fait la cuisine pendant un an quand même). Mais maintenant, tout semble être rentré dans l’ordre. La super organisatrice est de retour… Et le quotidien nous a vite rattrapé, on n’a peu de temps pour repenser à nos belles aventures. Durant 1 an, nous avons voyagé sans trop nous soucier des actualités économiques, politiques et sociales. Là, pour le retour, on est vite immergés et on est servi !!! Je dirai que nous sommes maintenant encore plus méfiants de ce que nous disent les médias…

J’ai pu revivre un peu de ce voyage grâce à la conférence que j’ai préparée pour mes collègues diététiciens et futurs diététiciens, grâce aux photos de Laurent qui passent sur la TV dans le salon comme un grand album numérique ou grâce aux questions que d’autres futurs voyageurs nous posent par mail… Mais, je n’ai toujours pas commencé à trier mes propres photos ou à éditer mes photos préférées pour en faire un album…

Ce qui reste de ce voyage, ce sont les amis que nous avons rencontrés en route et là, je peux dire que de grandes amitiés se sont créées..

Et c’est maintenant que j’ai un peu le coup de blues du retour…

On nous avait dit : “Revenir chez soi, c’est dur si on n’a pas de nouveau projet devant soi !” Alors on s’était dit que tout irait bien pour nous puisque notre nouveau projet, c’est le grand départ pour Barcelone… Mais c’est pas facile non plus… Alors que nous étions bien installés à Bruxelles, que nous avions construit un chouette réseau, Paf, nous voilà repartis ! Et il faut tout reconstruire. C’est intéressant mais ça peut aussi paraître un peu décourageant.

Le hic, c’est que je suis retournée seule à Bxl pour renouer avec mes contacts professionnels et privés et là, la difficulté de notre installation à BCN m’a sauté aux yeux à mon retour…

Alors voilà, maintenant c’est dit, c’est fait et on va de l’avant pour la découverte de la vie catalane…

Je vous propose dans quelques jours un petit article sur notre découverte de Barcelone : après tout, c’est la réelle dernière étape de ce voyage non ?

Mais où sont vraiment passés les LELLU ?

Voilà un mois que nous sommes rentrés mais où sommes nous passés ?

Qui croyait que nos aventures étaient terminées ??? Mais non, nous sommes toujours en vadrouille… On n’a même pas encore emménagé : on continue à squatter à gauche et à droite avec nos sacs à dos… Maintenant que j’ai récupéré mon PC Sony qui était en panne, je peux laisser des nouvelles sur le blog…

Voilà un petit résumé de ce dernier mois…

Après la première semaine du retour passée en Belgique, nous ayant permis de revoir nos amis et de faire le tour des médecins, nous avons laissé les enfants en Touraine et sommes partis en amoureux à Barcelone pour nous chercher un appartement…

Deux semaines en amoureux à rouler en scooter, à profiter des tapas, des paellas et de l’été en Catalogne…

Quel bonheur aussi de se retrouver seuls sans enfants !

Notre recherche d’appartements nous a amenés à visiter une vingtaine d’appart dans lesquels nous en avons sélectionnés 4.

Lors de la signature du contrat de location du premier appart, la propriétaire nous a fait fuir en nous expliquant que les stores électriques ne devaient jamais être levés pour ne pas user le moteur, qu’il ne fallait jamais rien poser sur les plans de travail de cuisine pour ne pas les abimer, et limite, ne pas s’assoir sur le canapé … On a fini par se dire que cet appart, on ne le sentait pas… Et on a fui…

Lors de la signature du 2ème appart, la fille de l’agence nous dit que le propriétaire va le signer le Vendredi juste avant la fermeture de l’agence pour deux semaines de vacances. Entre temps, nous sommes repartis pour la France et alors que nous devions recevoir le contrat dès sa signature, nous n’avons rien reçu… Inquiétude pendant 3 jours, avons nous oui ou non un appart ? Finalement, la fille de l’agence (en vacances) nous rappelle le lundi, suite à nos multiples relances pour nous dire qu’elle avait éteint son PC trop tôt le vendredi avant que le mail ne quitte la boite d’envoi… la boulette… Enfin, OUF, on a trouvé… Il valait mieux car là tout est fermé à Barcelone… Ils ne rigolent pas avec les vacances…

Voilà, on a un appart… Reste à aller chercher nos affaires à Bruxelles et là, l’aventure continue…

Après un passage éclair chez Ikéa où nous apprenons à prononcer les noms des meubles norvégiens en catalan, nous louons une voiture à Barcelone dans le but de passer prendre les enfants et tous nos souvenirs du tour du monde (envoyés à nos parents) pour regagner Bruxelles puis redescendre à BCN… C’est là qu’après plus d’un an de voyage, les Lellu tombent en panne avec une voiture de location chargée à bloc et les enfants… Il ne manquait plus que le chat… Plus moyen d’avancer et le tableau de bord qui indique “Clutch”… Ca veut dire quoi Clutch ???

Nous étions alors en route pour rejoindre nos amis Christèle et Régis en région parisienne… Heureusement, ils sont venus nous chercher et ont récupéré tout notre bardât… On a eu de la chance : en panne, juste après avoir quitté l’autoroute, de jour, par beau temps et en ayant réussi à nous garer sur le coté alors que l’embrayage était mort…Et oui, sachez que Clutch, ça veut dire embrayage… C’est bien connu voyons…

Allez, on loue une nouvelle voiture et après un super WE entre amis, nous rejoignons la maison de mon père et de ma belle-mère pour revoir mes frères et mes nièces…. En un an, mon frère a eu une nouvelle petite fille, Domitille, que nous ne connaissons pas alors que nous n’avions vu Margot, la deuxième qu’une seule fois juste après sa naissance.C’est fou tout ce qu’il se passe en un an… Superbe journée du 15 Août en famille…

Les enfants et nous aussi sont en manque d’aventures et surtout d’exercice physique (on passe notre temps à table à profiter de la bonne cuisine française)… Nous allons faire une séance d’accro-branches histoire de nous rappeler qu’il y a un mois encore, nous étions des aventuriers… Ils ont adoré, chacun a eu sa zone de difficulté mais ils ont adoré… Vincent aura un mauvais souvenir de la tyrolienne et Erine des cordes souples à passer une à une…

Le lendemain, arrivée à Bruxelles sous la pluie bien sûr, pour emballer les derniers cartons et retrouver, le lendemain les déménageurs qui arriveront avec 3 heures de retard…. On évite les gouttes avec brio et particulièrement l’orage de fin de journée (jour de tempête ayant entrainé l’effondrement de la scène de festival à Hasselt causant la mort de 5 festivaliers)…

Et voilà que nous sommes de nouveau en route, vers Barcelone cette fois… Au revoir Bruxelles !!!

Nous devons arriver Lundi pour la remise des clés en ayant récupéré notre chat Dipsy au passage…

Là, je crois que ça sent vraiment la fin de l’aventure…

A suivre : nos impressions, un mois après….

 P1050462  P1050473 P1050547