Great Ocean Road (suite et fin)

Et ce matin au réveil, c’est le soleil qui nous attend… Nous reprenons la Great Ocean Road avec Papy et Nanou pour les autres sites aux vues exceptionnelles : The Arch et le London Bridge (photo n°1) : Avant 1990, ce lieu était une presqu’île et en 1990, un morceau s’est écroulé. Il y a avait alors deux personnes au bout de la presqu’île et heureusement personne sur la partie effondrée. Il a fallu aller chercher les deux promeneurs en hélicoptère… C’est fou non ? !!

Nous allons nous trouver une belle table de pique-nique dans un tout petit bled Childer’s Cove. Nous sommes tous les 6, tout seuls avec une superbe vue sur la mer. Sympa… Le soleil tape mais nous sommes super bien avec nos petits sandwichs, nos fruits et l’esprit de famille…

Nous continuons notre route vers Port Fairy. Nous allons nous arrêter à Tower hill Reserve : une réserve sur le cratère d’un volcan endormi : des marécages bordés de promenades connus pour l’abondance de leur faune. Nous arrivons là en fin de journée, meilleur moment de la journée pour voir les animaux. Et en fait, même sur le parking quasi vide, les grands eucalyptus abritent une mère koala et son enfant bien grand… Ca commence bien. Nous empruntons une promenade sur planches le long du marécages espérant voir des animaux. Ce coup-ci, les enfants respectent le jeu et avancent en silence. Nous voyons Papy partir à pas lent dans un chemin : il suit deux émeus. L’image est assez cocasse…

Nous laissons Papy et Nanou dans le réserve et nous dirigeons vers le camping de ce soir qui possède un trampoline gonflable. En partant, nous croisons de nouveaux émeus et des kangourous à la pelle…. Nous verrons aussi un animal étrange appelé LAPIN….

Alors que les enfants sautent sur le coussin gonflable, nous préparons la petite fête anniversaire d’Erine… Oui, ce n’est pas le jour J mais c’est déjà notre dernière soirée avec Papy et Nanou alors nous le célébrons avec 2 jours d’avance. Nous avons trouvé un gâteau et des bougies. Papy nous a préparé un plat d’asperges au jambon décoré au nom d’Erine. Erine recoit des Petshops amenés par Nanou qui les a très bien choisis et un Koala en peluche. Elle est ravie… La surprise est que Vincent recevra aussi des cadeaux d’anniversaire de Nanou qui avait loupé son anniv en Novembre. Tout le monde est ravi… Le diner sera encore une fois succulent : nous apprenons à gérer les courants d’air pour éviter de faire sonner l’alarme à incendie.

20110212_LL_00049-51 20110212_LL_00049-89 20110212_LL_00049-104 P1060336 P1060363   20110212_LL_00049-163 20110212_LL_00049-166 20110212_LL_00049-206  20110212_LL_00050-10

Great Ocean Road (la suite)

Nous avons couché à Apollo Bay, encore une ville en bord de mer, fort sympathique. Nous avons trouvé notre rythme avec Papy et Nanou : ils louent une “cabin” dans un camping et nous un powered site pour le camping car. Nous sommes les uns à coté des autres et nous partageons les repas dans la cabin. Parfait non ?

Ce matin, nous laissons Papy et Nanou partir devant car nous devons nous arrêter imprimer les fiches d’inscription des enfants pour le lycée français de Barcelone : et oui, ça y est, nous mettons un pied dans l’installation en Catalogne !!!

Le temps est très très maussade… Nous décidons d’aller un peu dans les terres pour faire une balade dans les arbres, au-dessus de la canopée… Plus on avance et plus le temps est pourri… Il pleut, nous sommes dans les nuages et on ne voit pas à 10 mètres…

On retrouve Papy et Nanou à l’entrée du parc et nous partons pour notre balade dans la “rain forest”. C’est très bien aménagé. Nous nous promenons sur une passerelle à 25 mètres de haut avec une tourelle qui atteint 47 mètres. Ca tangue de là haut, je ne vous dis pas… Je vais d’ailleurs vite devoir redescendre. Les arbres sont très hauts ici. Lorsqu’on les regarde avec attention, on voit les troncs bouger, tanguer énormément… Ca donne le tournis. Les explications dans cette forêt sont très intéressantes : il y a 3 niveaux de végétation : les fougères arboricoles (très hautes) au sol qui profitent de l’ombre des arbres, des arbres intermédiaires un peu plus grands et encore des arbres très hauts (sans oublier la mousse au sol). Nous apprenons que la forêt reçoit 2000 mm (2m) de précipitation chaque année .. pas étonnant qu’il pleuve aujourd’hui du coup.

Quand on avance en silence sur la passerelle (ce qui n’est pas évident avec deux loulous comme les nôtres), on peut voir de beaux oiseaux. Il y a toute une faune dans cet écosystème mais nous n’en verrons pas grand chose.

Une autre promenade nous fait découvrir des dinosaures cachés derrière les arbres… Décidément, c’est très bien fait… C’est surprenant de croiser un tyrannosaure ici…

Allez, un petit sandwich en famille dans le camping car, et on repart. Nous allons longer la côte pour découvrir de nombreuses vues. Et oui, nous arrivons sur le site super connu des 12 apôtres… Ce sont 10 pics rocheux dans la mer (restant de l’érosion de la falaise). Heureusement pour nous, le ciel se dégage et nous allons pouvoir profiter des belles vues… C’est superbe, encore une fois. Sur un des sites, nous irons même faire une balade sur la plage.

La pluie s’est arrêtée et après nos belles découvertes de la journée, nous gagnons Port Campbell où nous avons, encore une fois une cabin pour Papy et Nanou et un emplacement pour le camping car. Laurent va repartir à la tombée de la nuit vers les 12 apôtres pour faire de belles photos alors que Papy nous prépare un bon diner dans sa modeste cuisine… Ces cabins ne doivent pas être faites pour la cuisine à la française car nous allons faire sonner l’alarme anti incendie à deux reprises… Mais nous nous sommes encore bien régalés…

20110211_LL_00047-27 20110211_LL_00047-30 20110211_LL_00047-32 20110211_LL_00047-36 20110211_LL_00047-42  20110211_LL_00047-70  20110211_LL_00048-4720110211_LL_00048-8220110211_LL_00048-820110211_LL_00048-1720110211_LL_00048-43

Cape Otway National Park

Plusieurs kilomètres après Apollo Bay se trouve l’entrée du parc. Le panneau à l’entrée annonce la couleur (voir photo n°1)…

C’est là que nous nous sommes arrêtés tous les 100 mètres pour voir pléthores de koalas (comme raconté il y a deux jours dans le blog Koalas-koalas). Nous sommes sur la route du phare le plus ancien d’Australie. Le phare est très bien entretenu (il faut dire que son entrée est payante), on peut aussi voir la maison du télégraphe (bonne leçon pour les enfants), la maison du radar et même une ancienne maison d’aborigènes reconstruite récemment pour expliquer aux gens comment ils vivaient pendant les périodes froides.

Nous avons particulièrement aimé le phare qui offre une très belle vue sur la mer et qui a permis aux enfants de bien jouer.

Dans ce parc, on nous parle un peu d’histoire : des français qui accusaient les anglais d’exterminer les phoques et de maltraiter les aborigènes de la région appelée de ce temps-là “La Terre de Napoléon”, mais aussi des nombreux bateaux portés disparus dans cette région.

Entre le temps passé à regarder les koalas, puis celui passé au phare, nous n’aurons pas le temps d’aller aujourd’hui faire la balade dans les arbres. Nous nous “rabattons” sur une excellente glace à Apollo bay… Ils y vendent même de la glace au Vegemite (équivalent végétarien du Marmite). Incroyable…

Et après deux bonnes heures d’école, nous avons droit à une excellente langouste que nous avons achetée ce matin au port et bien gentiment préparée par Papy… Ce sera une des meilleures langoustes que nous ayons mangées.  Succulent !!!

Comme dit Erine “J’aime bien les soirs depuis que Papy et Nanou sont là”… Laurent dira aussi : “Qu’est ce qu’on mange bien depuis que vous êtes là !!!” Je prends un peu ça pour moi mais il a bien raison, hihihi….     

20110210_LL_1 (2) 20110210_LL_1 20110210_LL_1-2 20110210_LL_1-3 20110210_LL_1-4 20110210_LL_1-5 20110210_LL_1-6 20110210_LL_1-7 20110210_LL_1-8P1060211 P1060218

The Great Ocean Road

Et bien, cette route, elle porte bien son nom… C’est Great !!!

Nous sommes à l’Ouest de Melbourne sur la route pour Adelaïde et nous longeons la côte. La route est sinueuse et nous offre des vues magnifiques sur la mer à gauche et sur le bush, les forêts ou les champs à droite… C’est, en plus très bien aménagé avec plein de parking pour prendre des photos partout !

Nous avons donc pris la route et nous sommes arrêtés à Torquay. Torquay, c’est le paradis des surfeurs d’Australie. Il y a là une compétition mondiale organisée à Pâques chaque année. C’est le fief de Rip Curl et nous avons visité LE centre commercial pour surfeurs avec toutes les grands marques représentées… On se demande comment ils font leur chiffre d’affaire en dehors de cette période de Pâques… Mais plus loin, nous allons sur Bells beach et là, on voit de nombreux surfeurs sur les vagues. Il faut dire que les vagues sont superbes avec un break ultra puissant et je suis une experte (hum, hum…).

Après avoir vu Jeffrey’s bay en Afrique du Sud, nous avons maintenant vu Torquay… On suit les surfeurs autour du monde, quoi…

Un peu plus loin, nous longeons la côte et voyons une voiture sur le coté : C’est Papy et Nanou, qui étaient partis de leur coté ce matin pour visiter un musée d’aviation. Hop, on s’arrête et on leur prépare un bon petit sandwich dans le camping car au bord de la plage… C’est le camion logistique qui assure le ravitaillement, hihihi…

Nous reprenons la route et passons Lorne, joli village qui a l’air très sympa pour y passer une ou deux nuits mais nous allons loger ce soir à Marengo à coté de Apollo bay.

Après rencontre avec les koalas de Kenett River, nous arrivons dans notre camping qui longe la plage. La vue est splendide. Dommage que le coucher du soleil soit de l’autre coté. Papy et Nanou ont de nouveau un super bungalow pour la nuit où nous pouvons facilement nous installer tous ensemble.

Nous terminerons donc  la journée en famille autour d’un repas bien sympathique…

20110209_LL_1 20110209_LL_1-2 20110209_LL_1-3 20110209_LL_1-4 20110209_LL_1-5 20110209_LL_1-6  20110209_LL_1-7 20110209_LL_1-8   20110210_LL_1  20110210_LL_1-3

Koalas – Koalas !!!

Yes, on en a vu plein, plein, plein !!!! C’était un de nos objectifs durant ce tour du monde et spécifiquement durant ce séjour en Australie and we did it !!!

Nous avions les bons tuyaux :

  • un couple de jeunes suisses croisés dans un supermarché dans les Blue Mountains, qui nous parlait du Cape Otway
  • le blog des Ducasse avec leur propre expérience deux semaines avant la nôtre
  • Internet : Et oui, sur Internet si on tape “Koalas in Australia”, on nous donne même le point GPS où on peut les trouver… Je vous le dis, on arrête plus le progrès…

Aussi, hier nous commençons notre route sur la Great Ocean Road et arrivés à Kennett River, nous ouvrons de grands yeux dans les arbres. C’est en fait après la sortie de ce village qu’il y a une petit coin avec des eucalyptus : ils sont là ! SUD 38° 41.311  EST 143° 50 221 ou encore SUD 38° 41’ 18’’  EST 143° 50’ 13’’

Nous en verrons 7 dans les arbres, plus ou moins réveillés… Ils dorment 19 heures par jour ces petits marsupiaux…

Un est assis sur une pancarte et mange en nous regardant, un autre est sur une branche au dessus de la route… D’autres sont plus loin en haut des arbres ou à certaines fourches des branches… Ils ont l’air si doux, si tendres… Nous sommes très contents de les voir de si près, en liberté en plus… Le seul hic, c’est que nous sommes sur la bord de la route et c’est assez dangereux pour les enfants…

Mais aujourd’hui, nous sommes allés dans le Cape Otway National park et là, je ne compte plus combien nous en avons vu. Nous nous sommes aussi arrêtés au bord de la route car il y en avait partout dans les arbres mais nous avons aussi arpenté quelques chemins pour être tranquilles…

Le must : La maman koala avec son petit collé sur son dos…. Trop bien… ou encore, le koala qui dort étalé de tout son long sur la branche, avec la patte qui pend dans le vide…

A la fin de la journée, Vincent en aura même marre de regarder les koalas et Laurent aura plus de 175 photos dans son appareil.

Nous sommes très heureux de cette expérience que nous avons partagée avec Papy et Nanou, en plus…

20110209_LL_1 20110209_LL_1-2 20110210_LL_1 20110210_LL_1-2 20110210_LL_1-3 20110210_LL_1-4 20110210_LL_1-5



Melbourne Jour 2

Après un diner dans la petite maison de Papy et Nanou, c’est dans notre camping-car que nous faisons le petit-déjeuner : un peu serrés mais bien convivial…

Puis nous partons tous ensemble en tram vers le Queen Victoria Market, l’un des plus grands marchés de l’hémisphère sud. Les étals sont bien achalandés, la marchandise est fraiche et bien présentée. On y voit des poissons australiens, des crabes bleus, des huitres…. mais aussi des mini-côtelettes très appétissantes, des fruits et légumes bien moins chers qu’en supermarché. L’eau monte à la bouche. Nous croiserons un vieux monsieur français qui nous racontera sa vie de 20 ans en Australie et qui est si heureux de croiser des français qu’il ne voudra plus nous lâcher… Un peu plus loin, c’est un aborigène qui nous fait tout un spectacle avec ses instruments de musique : imitation de voitures, d’animaux….

Finalement, le marché est grand, oui ! mais nous nous attendions à autre chose… Nous partons de notre coté alors que Papy et Nanou vont dans le centre de Melbourne : eux verront plus de choses dans le marché, nous sommes peut-être partis un peu vite.

Nous allons aujourd’hui à St Kilda, plein Sud de Melbourne au bord de la mer. Le quartier est réputé pour son ambiance de station balnéaire. Le tram qui nous y emmène nous permet de voir d’autres quartiers, le casino puis un enchainement de petites maisons dont les façades sont décorées de fer forgé.

L’animation à St Kilda se résume à 3 rues principales : la Fitzroy, l’esplanade (bord de mer aménagé) et Acland street.

Après une excellente pizza sur Fitzroy, nous faisons une belle promenade en bord de mer. Une longue jetée avec un vieux salon de thé au bout nous offre une très belle vue sur la skyline de Melbourne… Et et… Il y a même des kitesurf… Finalement, on en a très peu vu en Australie.

Nous prenons Acland street connue pour ses nombreuses pâtisseries anciennes… Mmhhh, les vitrines donnent l‘eau à la bouche… Malgré la super pizza du midi, nous nous laisserons tous tenter par une pâtisserie… Palmier pour Vincent et moi, pain au chocolat pour Erine et kouglof au chocolat pour Laurent dans un décor de vieille quincaillerie dont les étals sont remplis de vieilles revues des années 70. Erine feuillète les revues d’architecture et repère les meubles et maisons qu’elle aimerait avoir à notre retour en Europe… Ca la travaille… Moi aussi, j’i hâte de retrouver un chez nous…

A notre retour en tram vers le Nord de Melbourne, nous arrivons chez Papy et Nanou et un succulent diner nous attend. Du poulet avec de la ratatouille arrosés de bons vins, du fromage “brie” d’Australie et en dessert de la glace avec des fraises.. Hummm…. Et je vais même profiter de la baignoire à bulles de leur “cabin”. Royal !!!

 

P1060034 P1060054 P1060060 20110208_LL_1 20110208_LL_1-2 20110208_LL_1-3 20110208_LL_1-4 20110208_LL_1-5

Melbourne Jour 1

Suite aux expériences d’autres grands voyageurs, nous avions décidé d’aller au camping à Melbourne car il semble bien difficile de trouver un emplacement où se garer et passer la nuit. De notre camping Big 4 de Coburg, nous partons pour Melbourne city, à 7 kms. Nous choisissons de laisser le camping car ici et de partir en tram.

Le tram nous permet aussi de voir un peu la ville, les habitudes des gens et ça rappelle Bruxelles aux enfants.

Premier objectif : aller chez l’audiologue pour refaire les bouchons de Vincent. Encore une fois, nous tomberons sur des gens charmants et très efficaces… Bon, les bouchons nous couteront aussi le double des mêmes faits à Bruxelles…. On oublie… Le truc, c’est qu’ils mettent 10 jours pour les faire et nous nous n’allons pas rester 10 jours à Melbourne. Nous allons donc donner l’adresse de nos amis australiens rencontrés en Afrique du Sud que nous sommes sensés rencontrer en fin de séjour… Va peut être falloir qu’on les prévienne au fait !!!

Nous sommes dans le centre même de Melbourne, ville sympathique où il y a encore un fort contraste architectural. Le Federation square, point de rencontre de la ville en est un bon exemple : immeubles anciens, à coté de bâtiments très moderne. Dans le centre ville, églises anciennes, imposantes et pourtant complètement masquées par de grands buildings en verre. 

Après un peu de shopping dans le centre (ça me manquait…), nous partons à la découverte d’un autre quartier au Nord : le Fitzroy square : quartier un peu Vintage, décalé, avec des magasins de design. L’ambiance y est effectivement particulière, on y croise nombre de couples gays, des gens avec des cheveux violets assortis au sac à main, des magasins de vêtements zarbi, des bars super sympas qui rappelle le Central Perk de Friends, des tags sur les murs, des “sculptures” sur le toit des maisons. (Faut voir : l’une est une vache qui vole et l’autre un bébé-poupée : ça fait penser à Chuky…

Nous y mangerons une EXCELLENTE glace chez Trampoline : on les recommande….

Ce quartier est très sympa mais il doit l’être encore plus le soir lorsque tous les bars sont ouverts.

Nous reprenons le tram pour rentrer : nous sommes un peu pressés car ce soir, Papy Lucky Luke et Nanou arrivent !!!! Les enfants comptent les heures et les minutes et malgré notre empressement, on trouve le moyen de ne pas être au camping à leur arrivée mais au supermarché pour faire les courses du soir… Papy va même venir nous chercher et c’est sur le parking du supermarché qu’ont lieu les retrouvailles… Nous retrouverons Nanou dans le camping bien installée dans leur “cabin” trop classe…

Quel bonheur de les revoir… On ne se croirait pas à l’autre bout du monde… C’est de nouveau un peu Noël pour nous car Nanou nous a amené des cadeaux et Papy a acheté du champagne australien le “Chandon” pour fêter nos retrouvailles… Excellente soirée au programme…

20110207_LL_1 20110207_LL_1-2 20110207_LL_1-3 20110207_LL_1-4 20110207_LL_1-5 20110207_LL_1-6P1020835

Après le feu, les inondations…

C’est sous la pluie que nous nous réveillons ce matin dans le parc. Malheureusement, l’accalmie que nous attendions pour pouvoir aller faire une dernière balade ne viendra jamais.

Nous faisons l’école à l’abri dans notre maison roulante en voyant nos voisins essayer désespérément de plier leur tente entre deux averses…

Tant pis, on range tout et on reprend la route vers Melbourne…

Les paysages sont toujours aussi sympa et nous nous arrêtons plusieurs fois sur le bord de la route pour prendre des photos. Nous serons arrêtés par un énorme troupeau de vaches mené, non pas par un chien ou des cow-boys mais par un fermier en … quad … Et oui, on n’arrête plus le progrès…

Après notre arrêt sur le parking d’un Mac Do devenu maintenant une espèce de tradition pour charger nos mails et charger les blogs, je prends le volant.

Il ne reste que deux heures de route…. Mais finalement les deux heures vont se transformer en 4… Nous sommes vite arrêtés par des embouteillages monstres…. On n’avance quasiment pas. Mais que se passe t-il donc Simone ? La route est tout simplement inondée. Nous voyons avec grande surprise les plaines de jeux sur le coté de route entièrement sous l’eau. Les flics ont en fait limité la 4 voies à deux voies et les routes transversales sont coupées. Nous passons sur un pont avec un débit d’eau à quelques mètres assez impressionnant… Puis, nous finissons par rouler sur une petite partie de la bande d’arrêt d’urgence car toutes les voies sont sous l’eau.

Un peu plus loin, nous entrons dans la banlieue de Melbourne avec ses autoroutes puis sa série de feux tricolores. On passe notre temps à nous arrêter… On arrivera donc jamais !!!

Nouveau bouchon : qu’est ce qu’il se passe encore ? Les flics ont tout simplement coupé une voie de la voie rapide pour arrêter les automobilistes et faire un contrôle de drogue et alcoolémie. Ils arrêtent les voitures par série de 8… Toutes les voitures devant y ont droit. Nous sommes la 8ème et… Et bien non, la policière décide de nous laisser passer… C’est surement ma tête d’ange au volant de notre gros engin qui l’aura décidé…. Car la voiture suivante, du coup, elle, y a droit….

Ca aurait été marrant quand même… Mais non…

Nous arrivons finalement au camping de Melbourne, super bien accueillis par un couple de retraités, hyper sympas…

20110206_LL_1 20110206_LL_1-2

The Wilson National Park (2)

Alors avez-vous trouvé ??? Quel est l’animal ? Encore quelques jours de patience et nous allons vous répondre…

Nous avons eu en fait beaucoup de chance avec le temps. Il a plu toute la nuit, ou presque, et à notre réveil, la pluie s’est miraculeusement arrêtée…
Avant qu’elle ne revienne, nous partons tous les 4 pour une bonne balade dans le parc de 3 heures 1/2…

A défaut de croiser des kangourous, nous croiserons 3 jeunes françaises en vacances, bien sympathiques.

Encore une fois, nous allons humer les odeurs d’eucalyptus pendant 3 bonnes heures : de quoi dégager le nez… Les enfants ont un peu trainé la patte, à part au moment où nous avons joué aux pirates : Laurent, le Capitaine Cook et son équipage : Barbe rouge (Vincent), Piranha (Erine) et Mouche, la cuisinière (Nelly).

Au milieu de notre promenade dans la forêt, un petit loop dans la rainforest sur des planches nous permet de découvrir une autre végétation pleine de hautes fougères… Fougère : un des mots utilisés pour la leçon sur le “g” et “gu” : Colette s’en souviendra surement…

A notre retour, nous sommes affamés… Il n’a pas plu et nous nous sommes bien dépensés… Je vais même faire une petite sieste avant d’aider Laurent à faire l’école… Rageant : voilà maintenant que Vincent ne sait même plus faire une simple addition. Il nous sort même un 0+6 = 0… Voilà l’effet des tables de multiplication… Même Laurent, le grand calme de cette famille commence à péter un câble…   Ahhhh !!!! Pendant ce temps, Erine avance à pas de loup sur ses leçons de français…sans difficultés : chacun son tour…

En fin de journée, nous allons faire une balade sur la plage… Après avoir sauté dans les flaques de la marée basse, nous nous lançons dans une course : le premier arrivé au rocher du bout de la plage… Ca nous réchauffe en fait, car la température vient de chuter et même il commence à pleuvoir… Erine abandonne vite la course prétextant un mal au talon et nous fait des dessins sur le sable mais Vincent assure jusqu’au bout après quelques petites pauses, tout de même…

A notre retour, il pleut de plus en plus fort : douche, jeux de cartes, diner et il pleuvra toute la nuit…

20110205_LL_1 20110205_LL_1-2 20110205_LL_1-3 20110205_LL_1-4 20110205_LL_1-5 20110205_LL_1-6 20110205_LL_1-7

Résultats de la devinette

Nous avons des gagnants !!!!

L’animal est bien un Wombat qui s’est promené juste à coté de notre camping car au National Park de Wilson. C’est effectivement bien plus gros que l’on pensait comme bêbête !!!

Félicitations à Stéphane, Rodolphe, Nathan, Claudy… Et nous félicitons particulièrement Philou qui a su reconnaître Vincent !!!

Notre gagnant du jour est donc Stéphane… Qui gagne un cadeau Mystère d’Australie….

Dans le style Asutralian Wildlife, nous espérons bien voir des koalas aujourd’hui… Vous verrez ça dans nos prochains blogs…