Hasta luego Bolivia !

Et voilà, nous voilà partis pour notre avant-dernier pays : le Pérou…

La Bolivie nous a plus. J’avais peur que ce soit un pays difficile et ça s’est vraiment bien passé…

Nous nous souviendrons :

  • des femmes en tenue traditionnelle dans les rues avec jupes larges, chapeau melon et tissu coloré sur le dos pour porter enfant ou marchandises
  • le salar d’Uyuni et les beaux paysages du Sud Lipez : j’ai un coup de cœur pour la laguna colorado
  • les mines de Potosi et le dur travail des mineurs
  • la pollution émise par les voitures
  • les taxis avec le volant à gauche et les compteurs à droite
  • le nombre impressionnant d’enfants en uniforme dans les rues de Potosi et Sucre
  • les grèves à La Paz, Puno…

Pour Laurent, le salar d’Uyuni restera le plus grand souvenir et surtout le passage sur l’eau où l’on ne sait plus où se trouve la séparation entre la terre et le ciel…

Pour Vincent, il se souviendra des dinosaures, du salar d’”Ouini”"(comme il a du mal à le prononcer) et des lamas….

Erine, elle, a été marquée par Georges et Felix, notre chauffeur et notre guide dans le sud Lipez mais aussi par les mines à Potosi…

Quelle expérience !!!

Personnellement, je ne suis pas mécontente de quitter ce pays assez chargé de grèves et instabilités. Nous avons croisé pas mal de touristes qui en avaient aussi assez marre des grèves et menaces de grèves. En fait, les boliviens sont comme les français : ils font la grève tout le temps mais eux, pour des droits fondamentaux : ça fait réfléchir… On est loin des revendications des cheminots de la SNCF…

En tout cas, nous recommandons ce pays, encore authentique et oh combien dépaysant !!!

20110527_LL_00176-196 20110527_LL_00176-258 20110529_LL_00181-485 20110529_LL_00181-493 20110530_LL_00182-80 20110531_LL_00183-3 20110531_LL_00184-94 20110601_LL_00185-91 20110601_LL_00186-11   20110605_LL_00188-4

Une réflexion au sujet de « Hasta luego Bolivia ! »

  1. Doit on voir en fin de compte comme une sorte de critique du comportement des cheminots???

Les commentaires sont fermés.