Sucre (2)

Bon, aujourd’hui, nous allons visiter la casa de la libertad. Un guide anglophone va nous faire la visite qui s’avère contre toute attente très intéressante. On nous explique l’histoire de l’Amérique du Sud depuis l’arrivée des colons et surtout la guerre pour obtenir l’indépendance du pays. Simon Bolivar (attention, pas Myron Bolitar comme dans Harlan Coben) a lutté contre les espagnols pour l’indépendance de l’Amérique du Sud et c’est en son honneur que le pays s’appelle aujourd’hui Bolivie.

Avant l’indépendance en 1824, la Bolivie s’appelait le Alto Peru.

Dans cette maison, on trouve de nombreux portraits de Bolivar, et d’autres héros de l’indépendance comme le fameux Sucre. On y trouve aussi une copie de la déclaration d’indépendance, des objets ayant appartenu aux espagnols : un clavecin de 200 ans avec lequel on fait encore des concerts aujourd’hui, des couronnes en carapace de tortues…

Il y a aussi ici un des premiers drapeaux de l’Argentine qui contrairement à aujourd’hui était blanc, bleu et blanc…

Nous nous sommes baladés dans la salle du congrès, ancienne église encore intacte avec ses dorures.

Le guide nous parle aussi de la politique du pays actuelle. C’est intéressant pour nous, novice… Encore plus intéressant quand il nous parle d’une loi qui est en train d’être votée par le gouvernement concernant la légitimité des véhicules importés d’Asie illégalement. Il nous apprend que si cette loi passe, il est fort probable que les autres transporteurs vont se mettre en grève et bloquer les routes du pays… Ah ouais… Intéressant ça pour la suite de notre voyage… A suivre…. Entre les péruviens qui bloquent la frontière au lac Titicaca et ça, on n’a pas de quoi s’ennuyer…

Après cette visite, nous nous rendons au marché. On adore les marchés : on y voit vraiment la vie des gens. Nous allons y faire nos courses, acheter des fruits bizarres dont je suis incapable de vous redonner le nom… Les vendeuses sont souriantes et la balade est agréable pour tous, sauf pour Vincent lorsque nous passons par la boucherie. Il a horreur de voir les têtes de bœuf sur les étals…

Dimanche, nous avions promis une journée calme aux enfants alors nous n’iront pas au marché de Tarabuco du Dimanche qui est à 2 heures de route aller. Erine nous dira que la journée calme n’était pas très calme mais bien mieux que ça. Après une matinée tranquille à l’hôtel et un déjeuner oubliant toutes les règles de diététique, nous avons passé l’après-midi dans le parc Bolivar où il y a une immense plaine de jeux. Les enfants se sont éclatés dans les toboggans immenses, les balançoires, châteaux gonflables… Nous y avons retrouvé Laure, Franck et leurs enfants déjà croisés à San Pedro et Potosi. Les enfants étaient ravis et comme je disais hier : nous aussi…

Demain, nous partons pour La PAZ de nouveau à plus de 4000 mètres d’altitude, nous devrions y retrouver les PPZ avec plaisir.

20110603_LL_00186-66 20110603_LL_00186-72 20110603_LL_00186-73 20110603_LL_00186-74 20110603_LL_00186-77 20110604_LL_00187-6 20110604_LL_00187-17 20110604_LL_00187-26 20110604_LL_00187-35