Astronomie dans le désert d’Atacama

Le désert d’Atacama est l’endroit le plus aride de la planète et un des meilleurs endroits au monde pour regarder les étoiles. Sur les conseils de nos amis Laureline et Max et de notre guide, nous nous inscrivons donc à une soirée de découverte des étoiles proposée par un astronome français.

Jusqu’au dernier moment (une heure avant le départ), le ciel est incertain car légèrement nuageux mais finalement, tout est parfait et nous prenons le bus pour quelques kilomètres avec une dizaines d’autres francophones.

Pour des raisons évidentes, le lieu d’observation est plongé dans une quasi-obscurité .. Même dans le petit abri dans lequel Alain (l’astronome) nous fait une introduction, il fait quasiment noir. Alain va d’abord nous expliquer un peu de théorie sur le ciel, comment l’observer et nous “rappeler” toutes les étapes de la découverte de la structure du système planétaire :

  • comment est-on passé d’une terre plate à une sphère ?
  • comment a t-on découvert que les étoiles n’étaient pas à une même distance ?
  • comment on a pu créer un calendrier précis en regardant le ciel ?
  • etc, etc …

Le tout est fait avec des mots simples, accessibles à tous et avec beaucoup d’humour. Même les enfants, qui se sont quand même levé à 3:30 le matin, réussissent à écouter la première demi-heure, avant de s’endormir sur nos genoux.

Après 1 petite heure d’introduction, direction l’extérieur. La première partie est consacrée à un repérage des principales constellations à l’oeil nu. Pour pointer les étoiles et les planètes, il utilise un laser vert particulièrement efficace et très “guerre des étoiles”.

Vient ensuite la partie observations dans la dizaine de télescopes disponibles sur le site .. On commence par la découverte de Saturne et de ses anneaux avant de se plonger dans la voie lactée puis Proxima du Centaure, quelques nébuleuses, la boite à bijoux et un amas d’étoiles dont j”ai oublié le nom. Même fatigués et dans un froid persistant, les enfants prennent plaisir à regarder dans les télescope. De notre côté, nous sommes aussi contents et particulièrement étonné par le nombre de choses que l’on peut voir à l’œil nu ici.

Après l’observation, retour à l’intérieur où une boisson chaude nous attend. Alain félicite publiquement les enfants car ils ont été très sages (pour la plus grande fierté de Nelly) puis nous explique le fonctionnement des principaux grands télescopes mondiaux. Nous repartons peu après, enchantés d’avoir appris tant de choses en si peu de temps … le truc, c’est va-t-on retenir tout ce qu’il nous a dit ? Les enfants sont épuisés et s’endorment pendant les 10 minutes de bus du retour mais sont eux aussi ravis ..

20110526_LL_00174-4           20110526_LL_00174-3