Les outils du voyageur

Après 9 mois de voyage, voici un petit résumé des petits outils pratiques du voyageur :

Un couteau suisse : absolument indispensable au quotidien pour ouvrir une bouteille de vin, une boite de conserve, découper un morceau de papier ou tout simplement, couper les aliments quand les couteaux fournis ne coupent pas ! Attention lors des vols à le mettre dans le bagage de soute. Personnellement, je n’ai pas eu de chance car j’ai du le laisser à l’entrée de l’expo universelle de Shangaï. Il a été bien vite remplacé.

Une multiprise bricolée et un adaptateur tout pays. La gestion de l’énergie est un point crucial du voyage. Avec 4 appareils photos, 2 ordinateurs, 2 Nintendo DS, 2 GPS, un téléphone portable, il faut s’organiser pour pouvoir recharger tous les appareils, rapidement. Les adaptateurs ne sont pas compatibles avec les prises avec terre (à 3 branches) qui équipent en général les multiprises. Il faut donc changer la fiche, par une version 2 broches, dont le diamètre est plus petit et qui rentre bien dans l’adaptateur. Nous avons malheureusement perdu la nôtre très tôt dans le voyage en Afrique du Sud mais nous avons pu trouver une solution alternative en Chine. Il faut quand même faire attention au voltage des appareils car pas mal de pays fonctionnent en 110 V. Heureusement, la plupart des chargeurs (PC, appareils photos) sont compatibles. Pour les DS, qui se chargent via un port USB, le plus simple et de les brancher directement sur un PC en charge. Pour le Botswana où nous n’avions pas d’électricité pendant 20 jours (en camping dans le bush), nous nous étions équipés d’un convertisseur DC-DC 12V vers 19V afin de recharger les PC via l’allume cigare. Heureusement, le 4×4 était aussi équipé d’un convertisseur DC-AC (12V-110V) qui permettait de recharger les batteries d’appareil photo. Le reste se rechargeait via les ports USB des PCs.

20110428_LL_00142-85Une montre multifonction : celle que je porte (Tissot Touch Expert) a un altimètre (pas super fiable mais cela donne une idée), un thermomètre (inutilisable en pratique), un réveil (absolument indispensable), une boussole (très utile), 2 fuseaux horaires (très utile pour toujours avoir l’heure de Paris pour savoir quand téléphoner aux amis) et un chronomètre (ça sert de temps en temps). La boussole est de loin la fonction que j’utilise le plus. Même si le soleil et la montre permettent souvent de se repérer à la louche (attention, dans l’hémisphère sud le soleil est au nord à midi), la boussole est beaucoup plus précise. Malheureusement, le système tactile ne fonctionne pas sous l’eau (en plongée, cela aurait pu être pratique), ni avec des gants ou moufles…


20110428_LL_00142-93Un GPS de poche : nous avons 2 GPS .. un petit GPS routier (TomTom) équipé des cartes de l’Afrique du Sud, de l’Australie et de la Nouvelle Zélande et un petit GPS (95 grammes) de poche qui sert essentiellement comme GPS Tracker pour géo-localiser les photos. Ce dernier ne possède pas de carte mais permet de stocker des points GPS et de retrouver son chemin.


 

Un appareil photo étanche et anti-choc. En dehors de l’appareil reflex que nous utilisons tous les jours, les enfants et Nelly ont des Lumix étanches à 10 mètres et “anti-choc”. C’est super pratique à la plage ou pour garder des souvenirs des sorties plongées. Malheureusement, l’un d’eux est tombé sur une pierre et l’écran LCD est cassé .. le système “anti-choc” a ses limites …

La Nintendo DS : un indispensable pour occuper les enfants lors des attentes à l’aéroport ou des longs trajets en voiture ou en bus. En plus des jeux, nous avons mis une soixantaine de livres scannés en mémoire et quelques films pour changer un peu de Super Mario 64.

Un ordinateur portable : indispensable pour écrire le blog, échanger des mails, stocker les photos, monter les vidéos, skyper les amis et la famille, lire quelques nouvelles en français, gérer les cours du CNED .. bref .. avec internet (presque) partout, c’est vraiment le truc dont on ne pourrait pas se passer … d’ailleurs, Nelly et moi avons pris chacun le nôtre … il faut dire qu’on est un peu “addict”.

Des disques durs externes : complément du PC, les disques durs servent avant tout pour les backups. L’idée est donc de ne pas les mettre dans le même sac que les PC lors des voyages. Nous avons pris aussi une micro-sd que l’on garde dans le portefeuille avec copie de tous les documents importants (passeports, livrets de familles, ..), en plus d’une copie sur internet.

Des lampes frontales : pour lire quand on est tous entassés dans la même chambre (et que les enfants dorment), pour chercher où est le lion dans un campement en Afrique ou pour y voir quelque chose lors des coupures de courant … les lampes frontales (à Led de préférence) sont des alliées de choix !

Une réflexion au sujet de « Les outils du voyageur »

  1. Bonjour et merci beaucoup pour cet article très utile et très bien documenté pour les futurs voyageurs. Bon voyage, Les Sab

Les commentaires sont fermés.