Un dimanche sur le motu

Lors d’une partie de pétanque sur la plage le samedi soir, Laurent et Samuel se mesurent à nos amis ouvriers, champions de pétanque… Disons qu’ils ont clairement plus de pratique que nos deux métropolitains. Steeve pensionnaire polynésien de chez Rosina en profite pour nous proposer de nous emmener ce dimanche sur un motu pour pique-niquer. Super, génial, allons-y !!!

Et donc Dimanche matin, alors que Rosina part à la messe, les garçons partent chercher de l’essence pour le bateau : plus d’essence à la pompe mais quelques coups de fil plus tard, on trouve de l’essence au marché noir… Ici, on se débrouille toujours, tout le monde se connait…

Après de chaleureux adieux avec Rosina et Samuel, son mari, nous (les 4 Lellu mais aussi Charlotte et Samuel, pas le mari, mais l’autre(faut suivre)) embarquons dans le petit bateau de Steeve pour traverser le lagon et arriver sur le motu. Les enfants adorent la balade : ils crient : “plus vite, plus vite !!!” Bon, moi, je suis nettement moins à l’aise quand le bateau tape les vagues.

Nous sommes accueillis par “Coca”, sa femme et ses enfants (Coca Zero et Coca Light, comme ils disent) qui ont déjà tout préparé pour le pique-nique. Eux viennent ici tous les dimanche pour passer la journée.

L’eau aux abords du motu est peu profonde, plus claire qu’ailleurs ce qui nous permet de voir les poissons mais aussi de bien éviter les oursins… Les enfants de Coca montrent à Erine et Vincent leurs kayaks et les emmènent voir les poissons dans le lagon. Nous, nous observons la préparation du Ourou, le fruit de l’arbre à pain, mais aussi la préparation du Taro au lait de coco sur un fond de musique des îles (et oui, on ne vient pas sur le motu sans la musique…). A son tour Samuel va presser la noix de coco pour en extraire le lait. Nous allons super bien manger : poisson cru au lait de coco, taro, ourou au corned beef… sans oublier les mangues du jardin de Rosina.

Erine s’amuse à faire des petits tours en kayak : elle se débrouille bien… Nous profitons de nos dernières heures sur Bora. En début d’après-midi, Steeve et Coca (voir la dernière photo : sacrés bonshommes !!!) nous emmènent au motu voisin : celui de l’aéroport… Nos valises arrivent par la navette, gentiment déposées par Rosina depuis l’ile.

Bye bye Bora !!! Quelle semaine !!! Nous avons rencontré des gens super, de vrais polynésiens qui nous ont accueillis les bras ouverts. Ca restera un super souvenir… Merci !!!

Nous voilà en route pour Maupiti, où une autre aventure nous attend…

20110328_LL_00101-5 20110328_LL_00101-16 20110328_LL_00101-39 20110328_LL_00101-46 20110328_LL_00101-58 20110328_LL_00101-80 20110328_LL_00101-99 20110328_LL_00101-154

Une réflexion au sujet de « Un dimanche sur le motu »

  1. RAPA NUI PUNTO DE ENCUENTRA TAN APRECIADO se viene rapidamente… Dia D – 7
    Yel nombre DOLCE VITA probablemente se viene de BORA BORA
    Besos

Les commentaires sont fermés.