L’école en voyage autour du Monde

Certains de nos lecteurs doivent se poser pas mal de questions sur comment se passe l’école en voyage autour du monde. Alors voilà !

Nos enfants Erine et Vincent sont en CE2 et CE1, (ils allaient avant notre départ à l’école en Belgique en 2ème et 1ère primaire).

Nous avons choisi de les inscrire aux cours du CNED pour le suivi de leur scolarité cette année.

Avant de partir : Il faut avoir l’autorisation de l’inspecteur d’académie pour sortir les enfants de l’Education Nationale. Pour nous, habitant Bruxelles, nous avons du demander une lettre au chargé de la culture et de l’éducation à l’Ambassade de France.

Nous sommes partis le 01 Aout et les cours du CNED ne sont envoyés qu’au début du mois de Septembre. Il faut prévoir un bon relai en France pour la réception des courriers du CNED. Pour nous, nous devons une fière chandelle à Mamylène et Papy Claudy qui assurent la logistique de tous les cours et évaluations. Sans eux, ça aurait été très compliqué !!!

Nous sommes partis début Aout avec une impression des leçons du CNED trouvées sur Internet en Maths et Français. Nous avons commencé les leçons dès le premier jour, à raison de plus ou moins 2 heures par jour, tous les jours (sauf exception de journées trop chargées mais on essaye de tenir bon). Quelle n’a pas été notre surprise fin Septembre lorsque nous avons reçu les cours du CNED : tout le programme de français a changé (mais pas les maths) : aussi nous avons repris le français à zéro. Ce n’est pas bien grave en soi, ce sont les mêmes choses à apprendre de toute façon.

Les documents : Nous avons donc reçu fin septembre un énorme colis de Papy et Mamie, avec tous les cours ou presque. Et pourtant, ils avaient déjà fait le tri et avaient gardé pour eux, les étiquettes, enveloppes, chemises liées aux envois des évaluations.

Donc, oui, c’est très volumineux mais par contre, il faut dire que c’est très convivial. Les enfants se plongent dans leurs manuels avec plaisir. Ils lisent même les textes du recueil de français pendant les pauses…

Il y a le cahier d’exercice de Mathématiques, le manuel de Français, le recueil de textes de français, le manuel de sciences et technologie, le manuel d’histoire et éducation civique, et nous avons choisi de les inscrire en espagnol, donc il y a aussi le manuel d’espagnol et les CD qui l’accompagne (vite sauvegardés sur nos PC). Pour chaque matière, il y a un livret de fiches pour les parents qui explique comment accompagner au mieux les enfants.

Les exercices en ligne : Pour les maths, le français et les sciences, les enfants ont des exercices en ligne à faire sur Internet. Là encore c’est très bien fait et ludique pour les enfants. Ils apprennent ainsi à se familiariser avec l’ordinateur et mettent en pratique leurs leçons. Le tout c’est d’avoir une connexion Internet, ce qui n’est pas toujours le cas…

Le matériel : comme vous verrez sur la photo, ça en fait du volume et du poids !!! En plus, il faut prévoir la trousse, les règles, équerres et compas (oui,oui, le compas ! acheté en Chine pour nous), mais aussi le cahier d’écolier… Attention !on ne trouve pas des cahiers à grands carreaux partout !!! Même clairement, on en trouve nulle part !!! Les nôtres nous ont été amenés par la famille et les amis : envoi de Mamylène, mission de Véro notre copine hôtesse de l’air ou encore mission de Christophe…

Le problème, c’est le dictionnaire !!! Et oui, les enfants de primaire ont besoin d’un dictionnaire… Mais là c’est franchement pas possible ! Nous aurons recours à l’aide de nos hôtes : Catherine et Pierre à Shangai et aussi Nathalie à Bali…

Nous avons aussi vite rangé tous ces documents dans des pochettes plastiques car nos sacs de voyage ne sont pas à l’abri des intempéries et ça fait moyen de rendre des évaluations qui ont pris l’eau…

Les évaluations : Régulièrement,les enfants doivent faire des évaluations : aussi, nous avons reçu en début d’année toutes les évaluations de toutes les matières (ça aussi, ça fait du volume !!!). Tous les mois, les enfants font leur évaluation qui comprend même des récitations à envoyer en MP3 sur le net en français. Malheureusement, ils ne sont pas encore prêts pour ce type d’envoie MP3 pour les langues et nous demandent de leur envoyer des cassettes audio : IMPOSSIBLE de trouver ce genre de matériel !!! Nous jouons le jeu et laissons les enfants faire leurs évaluations, sans corriger, sans intervenir mais non sans nous énerver quand on voit l’énormité de certaines fautes alors que nous venons de passer 3 semaines sur ce sujet… C’est aussi une évaluation de nos performances de professeur et ça fait mal parfois, croyez moi…Nous renvoyons les évaluations à Mamylène régulièrement qui y colle les étiquettes qu’il faut, les chemises qu’il faut et les renvoie au CNED dans les enveloppes qu’il faut…

Bon, le CNED demande des envois réguliers des devoirs, normal !!! Chez nous, ils sont fait régulièrement mais les envois eux, sont plus ou moins réguliers en fonction des visites, des pays où nous sommes et des intempéries…

Les corrections : Nous recevons les notes des élèves sur le net (là ça bug un peu !) et aussi les corrections des copies par les professeurs. Le temps qu’elles nous arrivent à nous, il se passe un bon petit moment mais ça marche. Les remarques des profs sont très pertinentes…

Nous nous sommes habitués maintenant à faire l’école… On s’énerve un peu moins qu’au début. Nous avons aussi compris que le temps de la classe, on ne peut rien faire d’autres. Il faut oublier l’idée de réserver un hôtel ou écrire le blog pendant que les enfants travaillent. Pour éviter toute prise de tête, il faut être 100 % disponibles pour eux.

Voilà, à l’heure où nous écrivons, nous avons fait 70% du programme de Maths et Français et sommes un peu à la bourre en sciences et histoire-géo. Erine va devoir faire deux évaluations cette semaine et je me prépare psychologiquement à ne pas m’arracher les cheveux… Laurent, lui, a eu du mal à garder son calme avec celle de Vincent d’hier… Nous allons confier tous ces travaux à Christophe qui les ramènera précieusement en France.

Pour la musique et les arts plastiques, on a abandonné : pas d’enregistreur de cassettes disponible et pas de matériel de dessins non plus…

Nous avons même reçu l’aide de quelques compagnons de voyage pour les cours : Monique, professeure d’espagnol à la retraite, Mamie Colette, directrice d’école à la retraite et Christophe pour l’espagnol….

Et où se fait la classe ? Parfois quelques endroits insolites : dans un aéroport, appuyé sur le rebord d’une cabine téléphonique, dans les chambres d’hôtel, sur la terrasse d’un bungalow, sur la table du campement dans le bush avec les éléphants qui débarquent, à l’arrière de la voiture, dans le bus avec Mamie, sur la tablette de l’avion, au bord de la piscine, dans un gazebo, dans un train, en maillot de bain…

Ce qui rend les récréations variées : un saut dans la piscine, un safari, grimper dans les arbres, un château de sable sur la plage…

Mais les résultats sont là : Erine fait de gros progrès en orthographe et connait parfaitement ses tables de multiplication… Vincent travaille son graphisme et connait bien ses conjugaisons : reste maintenant à les appliquer…

P1050299 P1050312 P1050313 P1030625

P1040648 20100808_LL_1 20100821_LL_1 20100825_LL_1 20100908_LL_1 20100918_LL_1 20101018_LL_1 20101027_LL_1 20101102_LL_1

3 réflexions au sujet de « L’école en voyage autour du Monde »

  1. Ii y a des endroits plus désagréable pour faire ses devoirs !

    Bises à tous

    F@mille SERON

  2. Vous êtes très forts! Nous suivons vos aventures depuis un mois avec mon mari et cela donne des idées… Profitez en bien et que le soleil revienne.

  3. Oh ! Il peut arriver de recevoir une évaluation un peu froissée, salie … Pas toujours évident de rendre un travail soigné lorsque le sol en terre battue est la seule table et que Maman ou Papa ne sont pas là pour faire penser à poser la feuille sur un livre.
    Bravo les petits loups vous avancez bien.
    Et bravo aux parents : faire travaillez ses enfants n’est pas toujours chose aisée.
    Bonne continuation
    Bisous à vous.
    Jeanne-Françoise

Les commentaires sont fermés.