Dernière journée à Phnom Penh

Après une matinée studieuse pour les loulous et une première grande dispute pour les parents (la première du tour du monde : il en fallait bien une…), nous retrouvons les Berteaux pour le déjeuner. Christine, Laurent et Paul-Elian (9 ans) font un tour de l’Asie pendant 6 mois. Ils étaient à la French Guest House chez Catherine à Shanghai juste une journée avant nous.

Nous avons plaisir à les rencontrer car nous avons des sentiments à échanger sur nos expériences. Paul-Elian et les enfants s’entendent très bien. Pour le déjeuner, nous sommes allés dans l’annexe du restau Friends et nous avons de nouveau dégusté de supers plats : excellente adresse pour les futurs visiteurs de Phnom Penh.

Nous passerons l’après-midi tous ensemble (alors que Pierre et Colette arpentent les marchés de la ville). Les deux Laurent jouent avec le jeu de volant des enfants alors que ceux-ci font des parties de cache-cache ou courent après les pigeons, les mamans, elles discutent : normal !!!

Nous aurons du mal à nous quitter à la tombée de la nuit. A peine partis, Vincent nous dit que Paul-Elian lui manque déjà.

Ce soir est notre dernier soir à Phnom Penh : petit cocktail sur une terrasse en hauteur au bord du “pier” et nous voilà encore une fois à boucler les valises.

Le lendemain, c’est donc le départ pour Siem Reap : 6 heures de bus… Ma foi, avec Mamie Colette qui fait l’école aux enfants, Laurent qui fait les cours d’espagnol et de bons bouquins (Merci Colette et Mamylène), les 6 heures passent sans problème. Nous verrons défiler des kilomètres de rizières et aussi des kilomètres d’échoppes en tout genre…

A chaque pause du chauffeur, une nouvelle surprise :

  • première pause et nous découvrons des tarentules frites à déguster mais aussi une tarentule vivante dans les mains de la vendeuse qu’elle posera dans le panier d’oeuf… Hummm…
  • deuxième pause et c’est un panier de tortues fraichement cuites qui nous attend. La vendeuse qui est en train de s’en mettre plein la panse propose à Laurent de gouter en voyant sa curiosité… Ca ressemble à nos escargots… Il aura même le privilège de gouter un œuf : comme du jaune d’œuf de poule. Pierre qui n’était pas bien loin en a profité pour faire les même dégustations.

En fait, la vente, la cuisson et la consommation de tortues sont interdites au Cambodge; nous avons un hors la loi dans la famille… Mais quelle expérience…

20101209_LL_120101209_LL_1-220101209_LL_1-320101209_LL_1-420101210_LL_120101210_LL_1-220101210_LL_1-3

3 réflexions au sujet de « Dernière journée à Phnom Penh »

  1. A quand la réponse à la devinette ,je n’ai vraiment aucune idée. La couleur est -elle réelle ou est ce un colorant ? condiment ou plat à part entière?

    les enfants ont l’air d’en profiter au maximun : Erine ressemble beaucoup à sa maman

    Personne n’a osé gouter ces belles tarentules frites ?

  2. La réponse à la devinette va arriver très bientôt ! il n’y a pas de colorant et c’est un condiment.
    Non, personne n’a osé les tarantules 🙂

  3. Interressant ces tarentules frites,je serais curieuse de voir ce qu’il y a vraiment à manger là dedans 🙂 , celà doit être comme des petites pinces de crabes « poilues »… je pense souvent à vous lorsque je regarde l’émission « fourchette et sacs à dos ».

Les commentaires sont fermés.