Journée de transfert : Mui Ne – Ho Chi Minh Ville

Bye Bye Mui Ne !!! Ce qu’on était bien ici ! Dernier petit-déjeuner gargantuesque… derniers jeux sur la plage et dans la piscine. A 13 h 30, nous prenons le bus pour Saïgon (maintenant appelée Ho Chi Minh ville). Le bus, c’est quand même 4 fois moins cher que le taxi pour le même temps de trajet et en plus, c’est plus confortable !

Laurent est vert… Après des derniers jours sans vent, aujourd’hui il y a du vent et nous devons partir… un peu dégouté, il regarde les kiteurs sur l’eau envoyer de beaux forward loop…

Nous prenons donc le bus : un bus couchette en plein milieu d’après midi (même si nous avions demandé assis). C’est une première pour nous et surement pas la dernière…

On est plutôt bien installés, sauf qu’au bout de 5 heures, être assis dans des couchettes, ça fatigue un peu. Je suis, pour ma part, installée sur une couchette au milieu du couloir sans autre couchette devant moi et sans ceinture de sécurité : si le bus freine fort, c’est le vol plané garanti…

Les enfants sont super sages… Je leur fais un peu d’école, ils dessinent et lisent puis jouent à la DS… Ah cette DS, elle a bien des avantages parfois…

Nous arrivons à Saigon vers 19 heures. On descend du bus un peu hagards. On ne sait pas trop où on est…  Finalement, on ne se pose pas trop de questions : on hèle un taxi pour nous conduire à l’hôtel. Le chauffeur nous regarde bizarrement, il nous demande deux dollars, on ne sait pas trop pourquoi… Laurent insiste pour utiliser le compteur et nous sommes partis. Le chauffeur traverse la rue et nous arrête 100 mètres plus loin ; nous sommes arrivés… C’te blague… Nous étions juste à coté de l’hôtel sans le savoir… La course nous aura couté 25 centimes d’euros… Trop fort !!!

Notre hôtel est sympa, très bien placé et nous avons 2 chambres communicantes ce qui est quand même plus confortable que de partager tous la même grande chambre. Nous y resterons 2 nuits avant de rejoindre Phnom Penh par bateau en remontant le delta du Mekong.

Nos premières impressions de HCMV : la ville a l’air bien plus moderne que Hanoï, on y croise pas mal de restaurants “design” qui ont l’air assez sympa … par contre, au niveau de l’ambiance, c’est la même chose, des milliers de scooters qui klaxonnent sans cesse.

P1030044   P1030058 P1030063  20101127_LL_1 20101127_LL_1-2 20101127_LL_1-3

2 réflexions au sujet de « Journée de transfert : Mui Ne – Ho Chi Minh Ville »

  1. Un chiffre … pour compléter ton article Nelly ; il a en a en fait 4 millions des scooters à HCMV ( les enfants ont appris cette statistique hier soir en regardant Koh Lanta au Vietnam. D’ailleurs il y avait quelques images du spectacle de marionnettes sur l’eau/ Ca devait être vraiment beau en live. A plus. Christophe

  2. j’adore les photos des motos on voit la vitesse !!
    c’est génial !!
    laurent tu est très fort pour faire de’s photos !!=)

Les commentaires sont fermés.