Commentaires

Catégories

Mercredi 3 novembre 2010

Jidai Matsuri

Sur les conseils de Thibaut, un parisien rencontré la veille, nous nous rendons au Jidai Matsuri. C’est une parade avec plus de 2000 participants, qui retrace l’histoire japonaise et qui a lieu chaque année le 22 octobre, jour où Kyoto est devenue capitale du Japon en 794. Nous arrivons sur place en métro mais il y a énormément de monde. Nous arrivons quand même à nous trouver un emplacement pas trop mauvais, au 2ème rang, derrière un petit groupe de japonais assis par terre (eh oui !). 20 minutes après notre arrivée, nous voyons pointer le cortège. L’ambiance est au top et tout le monde exulte et chante à l’arrivée des figurants déguisés!!!. ..Non, retour à la réalité .. le cortège arrive et il n’y a absolument aucune émotion dans le public. C’est comme s’il ne se passait rien .. pas de commentaires, pas d’applaudissements .. rien .. ce sont quand même de sacrés gros fêtards, ces japonais ! Rien à voir avec les carnavals belges…

La parade est constituée de 18 tableaux, chacun représentant une période du Japon. A vrai dire .. on ne voit pas trop la différence entre les différentes périodes. De notre point de vue de néophytes, ils semblent toujours habillés pareil et ont un goût certain pour les casques. Nous voyons donc passer de nombreux samouraïs, leurs 2 sabres à la ceinture, à cheval ou à pied. Les costumes sont superbes et nous passons un excellent moment. Les enfants sont contents de voir les armes des guerriers. Nous voyons aussi ce que nous croyons être des geishas mais on n’apprendra par la suite que ce n’était “que” des femmes issues de la noblesse.

Le cortège s’arrête souvent et miracle de l’organisation, on voit sortir de nulle part de nombreux tabourets pour que les participants se reposent (la plupart sont des personnes assez âgées). Au bout d’une heure et quart, les enfants en ont un peu marre et après une petite discussion avec Nelly, nous décidons de partir .. Nous sommes en tout cas super contents de ce que nous avons vu.

Après un délicieux repas dans un restaurant .. italien (faut le faire), nous nous rendons au marché couvert de Nishiki, le plus grand de Kyoto. A peu près 1/3 des petites échoppes vendent des produits de la mer, frais ou séchés. Il y a notamment des tout petits poissons séchés (des alvins de quelques millimètres) que nous goutons. Les avis de la famille sont partagés .. Nelly trouve cela bof bof .. Erine a fait une grimace d’anthologie et personnellement, je trouve cela plutôt bon. En dehors du poisson et assimilés (brochettes de sashimi ou de poulpes qui ressemblent à des pommes d’amour), on trouve des étalages d’algues, et de racines qui sont conservées dans de grand pot recouverts d’une sorte de terre mouillée. Cela ne sent pas très bon et le goût est un peu trop vinaigré. Par contre, il n’y a presque aucun vendeur de viande .. et encore moins de charcuterie ou de fromage .. j’en connais une (Sabrina si tu nous lis) qui serait bien malheureuse ici.

Après avoir fait un petit détour par le marché non alimentaire, nettement moins intéressant, nous retournons à l’hôtel pour une petite heure de cours. Nous décidons que le lendemain, nous nous rendrons à Nara, ville qui fête ses 1300 ans et qui fut elle aussi, capitale du Japon !

20101022_LL_1 20101022_LL_1-2 20101022_LL_1-7 20101022_LL_1-8 20101022_LL_1-10 20101022_LL_1-12 20101022_LL_1-13 20101022_LL_1-14

1 commentaire pour Jidai Matsuri

  • Sam

    oui, oui, je vous lis !!! et oui, oui, je confirme, sans charcut’…ça peut encore passer mais sans un vrai fromage ….snif snif et surtout en remplacement, un joli petit poulpe !!! hmmmmmmm !!!!hihihihi

Faire un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>