Première journée à Pekin

Après un vol sans histoire depuis Shangaï, nous arrivons à notre hôtel en plein milieu de Pékin. C’est un petit hôtel style “Backpacker” avec un grand lobby et quelques chambre réparties autour d’une cour. C’est très convivial et l’extérieur est très joli. Par contre, la salle de bain est sommaire .. Personnellement, cela me va parfaitement. Nous dinons sur une grande table commune ce qui nous permet de discuter avec : une famille suédoise habitant Pékin, une famille Néozélandaise et un québécois s’installant en Chine pour un an. Tous nous donnent des conseils sur la grande muraille, la visite de la Cité interdite et des parcs. C’est très intéressant et cela nous aide à faire notre emploi du temps pour les prochains jours. Dans 2 jours, les vacances des chinois seront terminées et ce sera plus vivable (il faut, en ce moment, attendre 3 heures pour acheter des tickets d’entrée pour la Cité interdite) …

Le lendemain, nous décidons de nous rendre sur la place Tian’anmen et d’aller faire un tour à la cité interdite pour voir si l’on peut entrer sans trop attendre. Sur le plan, cela semble très proche de notre hôtel mais Pékin étant très grand, c’est en fait à 2 heures de marche … On prend donc le métro. Une fois sur place, on est submergé par la foule … on voit l’énorme nouvel opéra de Pékin (dont l’architecte est français), la place encore plus impressionnante et l’entrée de la Cité interdite avec le portrait de Mao. On décide de faire autre chose pour éviter de faire trop la queue et surtout pour éviter une trop grande foule dans la Cité.

Nous sommes partis pour un bon restaurant, conseillé par un guide emprunté à l’hôtel. Sur le chemin, on croise des mongols (enfin, c’est ce que l’on croit) qui vendent du nougat sur de grosses plaques attachées au vélo. C’est délicieux ! Après presque 1 heure de marche (décidemment, les distances ici sont très grandes), on arrive au restaurant. C’est la grande classe … design, avec un personnel serviable et devinez quoi ? des nappes propres !

On commande sans hésiter le canard laqué à la pékinoise ! Pour ceux qui suivent, c’est le canard laqué dont Nelly parle dans son article “What’s for dinner”.. Je ne refais donc pas l’histoire … Après, nous décidons d’aller dans une grande rue commerçante. Il y a beaucoup d’enseignes occidentales sans grand intérêt mais nous y trouvons une librairie internationale où nous achèterons des livres de contes chinois en Français pour les enfants, en manque de lecture. Nous irons ensuite dans un énorme magasin de tissus au mètre réputés pour son choix de soies.

Nous sommes un peu sur les rotules à force de piétiner dans la foule et décidons de rentrer pour faire l’école aux enfants. Le travail sur la lecture de l’’heure fut assez laborieux avec Vincent. Je vous en donne un extrait :

Laurent : “entre 09:45 et 10:00, il y a combien de temps ?

Vincent “euh .. 27 min ?”

Je ne sais toujours pas comment il a pu arriver à ce résultat … j’ai donc décidé d’abandonner et de remettre cela au lendemain … Des fois, croyez moi, notre patience est mise à rude épreuve ….

20101006_LL_1 20101006_LL_1-2 20101006_LL_1-3 20101006_LL_1-4 20101006_LL_1-5 20101006_LL_1-6

3 réflexions au sujet de « Première journée à Pekin »

  1. Whaou! Toutes ces soieries me font rêver… Ca me donnerait presque des envies de couture!
    Bises à vous quatre!

  2. AHHH! le canard laqué…. quelle belle invention!
    Et ce n’est pas fini…il reste encore beaucoup à découvrir …
    Bises

  3. Message confidentiel pour Vincent:
    la réponse est 15 minutes pour la police et 27 pour les syndicats.
    Enfin sans doute,je crois, peut-être, …

Les commentaires sont fermés.