3 jours de transfert

Après notre escapade au Zimbabwe, nous voici en route pour Hong Kong … 3 jours de transfert en tout. Il nous faut tout d’abord rentrer sur Maun pour prendre notre avion pour Johannesburg puis prendre le long vol vers Hong Kong.

Le matin, nous prenons place dans notre voiture pour 600 km de Kasane à Maun. Notre chauffeur arrive et c’est parti .. Il roule super vite (entre 160 et 180km/h) sur les routes limitées à 120 mais les routes étant désertes, ca va plutôt bien. Après une heure de route il commence à s’arrêter tous les quarts d’heure .. pour s’acheter à manger, boire un coup ou faire une pause pipi .. On voit pas trop l’intérêt de rouler si vite puis de s’arrêter en permanence .. Mais bon…

On croise alors 2 gros camions à remorque dans le bas côté .. l’un est couché sur le flanc et l’autre est à 50 mètres en lisière de forêt. Le chauffeur s’arrête et dit qu’il va jeter un œil .. je lui dit “oui, si cela vient de se passer, les chauffeurs ont certainement besoin d’aide”. Il sort mais reste à bonne distance des camions et regarde … bon, je décide de sortir et d’aller voir .. je longe la remorque, en profite pour toucher un pneu .. froid, ok l’accident ne doit pas être tout récent. J’arrive au niveau de la cabine couchée, plus ou moins prêt à voir le pire mais il n’y a personne.. Le chauffeur semble avoir réussi à s’extirper par la fenêtre du haut.

Nous repartons et le chauffeur nous explique que souvent, les camionneurs s’endorment sur la route et que cela cause pas mal d’accidents. Les nombreuses pauses continuent. Nelly le voit s’asperger la tête d’eau et me dit : “lui aussi, il s’endort au volant, et c’est pour ça qu’il s’arrête tout le temps”. Bon, moi qui suis à l’avant, je me dit que je vais le surveiller un peu … je ne vois de signe d’endormissement mais il s’arrête une nouvelle fois .. ca commence à nous énerver. On repart et de nouveau, il roule super vite … puis nous dit “bon, j’ai besoin de me reposer un peu”. Bingo, Nelly avait raison, on lui dit alors “ok, prends ton temps, dors le temps qu’il faut, on n’est pas pressé” . On lui propose même de conduire nous même …Il s’endort en 2 minutes et nous restons dans la voiture, sous un arbre. On se fait des petits signes complices avec Nelly en se disant qu’on est tombé sur le boulet de service. 30 minutes après, son téléphone sonne et ça le réveille en sursaut … il ne répond pas et nous dit “ok, ca va mieux, on va repartir”. Il tourne la clé de contact mais …. rien. Il nous dit “on n’a plus de batterie, j’avais oublié d’éteindre les phares” .. Grrrrr quel boulet !!!   Heureusement, moins d’une minute après, il voit passer une connaissance sur la route et fait de grands signes. Le 4×4 fait demi tour et revient vers nous … On fait redémarrer la voiture avec des câbles et c’est reparti !

Arrivés près de Maun, on lui pause la question : “Tu connais la route pour aller au Guest house où on dort ce soir”. Il répond “Ah bah non, j’ai pas d’adresse”. re Grrrr. Nous non plus, on a pas l’adresse. Il appelle alors son patron qui n’a pas l’adresse non plus. On tente de joindre le bureau de Tamog (notre TO) mais personne, les bureaux sont fermés et les guides que l’on connait (Cell and co) sont injoignables car au milieu du bush … Comme dirait Vincent “Bah super !!” .

Bon, on est à peu près sûr que Tamog nous a remis au même Lodge que le jour de notre arrivée et après quelques hésitations, on retrouve nous même la route et on arrive enfin. Super accueil de Marije et René du “Discovery Lodge” avec qui on partagera la table pour le diner. Le lendemain matin, ils nous préparent même une surprise “crêpes bretonnes” au petit déjeuner ! Ils sont vraiment charmants et j’en profite même pour réparer la poignée de notre sac avec René.

Le lendemain, vol vers Jo’Burg. Nous retournons chez Laurent (The french guest house) chez qui nous avions passé notre première nuit en Afrique du Sud. Là encore, super accueil. Le colis CNED, envoyé par les parents de Nelly nous attend … Argh qu’il est gros et lourd 7,5kg et pourtant on nous a envoyé que le minimum ! On avait tout téléchargé sur le net alors on compare .. mais malheureusement, seuls les maths sont les mêmes. Les enfants seront bons pour reprendre le reste depuis le début. Nelly arrive tant bien que mal à mettre tout dans les sacs. Les enfants sont quand même ravis car Mamylène leur a fait la surprise de leur mettre des livres dans le colis. Erine a reçu même une lettre de son amoureux 🙂

Le lendemain, long vol vers Hong Kong. On arrive à 7:00 du matin heure locale ce qui fait 1:00 du matin pour nous .. Bref pas l’idéal.. On essaye de dormir tôt dans l’avion mais sans grand succès. Le lendemain, au réveil, les yeux sont rouges. On arrive à Hong Kong et on va directement chercher quelques informations au bureau de tourisme. On tombe sur un chinois qui parle français et qui est très sympa. Il nous donne même des gâteaux chinois et nous conseille d’aller à la fête de la lanterne.  Ensuite, direction une agence pour prendre des vols vers Guilin pour dans 3 jours … Là, l’accueil est bien différent et on attend plus d’une heure. Les enfants fatigués se prennent la tête et forcement ça se termine mal .. tout le monde est sur les nerfs.

Il nous faudra presque une heure de taxi pour arriver à l’hôtel. Sur le chemin, on croise les immeubles d’habitations géants genre “cages à poules” où tous les étages sont strictement identiques et l’immense port chargés de grues à containers. Il y a énormément de vent et une pluie battante (un typhon est passé ici la veille).  Arrivés à l’hôtel, bonne surprise, la chambre est spacieuse et l’hôtel est top classe. Tout le monde est content. On empêche les enfants de dormir pour s’affranchir au plus vite du Jet Lag et nous voilà partis dans la ville. Objectif du jour : aller au consulat du Viet Nam pour y prendre nos Visas. Grâce à une organisation sans faille de ma part (en fait un hasard complet), le bureau est juste à 5 min à pied de notre hôtel. On récupère nos visas, en 1/2 heure puis on part manger. On s’arrêtera dans un restaurant dont le menu nous parait bien .. bon en fait, tout est écrit en chinois (voir photo) et on comprend forcement strictement rien ! heureusement, une fois à l’intérieur, un menu en anglais vient remplacer comme par magie le menu initial 100% chinois. Première expérience avec les baguettes pour les enfants .. Vincent abonnera vite, Erine s’y met tout de suite et s’en sort très bien !

Le temps est vraiment moche et après quelques déambulations sans but, on décide de rentrer au sec. On fera un peu d’école mais on a l’impression que les enfants ont perdu tout ce qu’ils ont appris. Direction le dodo pour tout le monde pour une grande nuit de sommeil.

20100921_LL_1 20100921_LL_1-2 20100921_LL_1-3 20100922_LL_1-220100922_LL_1

3 réflexions au sujet de « 3 jours de transfert »

  1. Salut les baroudeurs, je vois que ce n’est pas toujours facile, malgré le fait d’avoir tout organisé au préalable. Mais bon encore une fois, cela fait partie de votre expérience du voyage. aujourd’hui, j’ai fait une compet de golf avec Alain Bondue, l’ex champion du monde cycliste sur piste, super temps, je crois même que j’ai pris un coup de soleil. La famille va bien, les enfants sont maintenant dans le train train de l’école et tout se passe bien.Au fait, maxime est en internat cette année et il apprécie. tant mieux!!
    Portez vous bien et à bientôt pour de nouvelles aventures….

    Marc

  2. coucou la petite Famille Lellu
    apres l Afrique , l ‘Asie ca doit etre boulversent!!!!!!mais c’ est ca l ‘aventure .nous ont part ce week end pour Cancun pour un periple de 8 mois.et oui le colis du CNED( 7 kg ) pour notre fils en ce1 c est lourd dans tout les sens du terme
    bon courrage , au plaisir dr vous suivre

Les commentaires sont fermés.