Chobe River

Quelle nuit !!! Aie Aie Aie !!! Mon cou, ma tête… Je n’ai quasiment pas dormi de la nuit, guettant les grognements de lion… J’ai du somnoler de 22 heures à 4 heures du mat en entendant tous les rires des hiippos, les barrissements des éléphants et à 4 heures, le gros rugissement du lion. Depuis 4 heures du matin, pas moyen de dormir.

A 6 heures, nous avons eu la visite des singes sur la tente : ils ont tapé la toile, grimpé sur le toit, tiré sur les fermetures éclair : au début, ça surprend, mais vite, on comprend que ce sont les singes… Pensez vous que tout ce remue ménage aurait réveillé Erine, Vincent ou même Laurent ? Pas du tout… Pas du tout, pas du tout, pas du tout ouou (pour les conaisseurs de Bénabar…). Je suis la seule à être dans le pâté ce matin, ils sont tous en grande forme, surtout que ce matin, nous avions décidé de ne pas faire de game drive pour laisser les enfants dormir… Ils se sont royalement réveillés à 8 heures.

Cell nous confirme au petit déjeuner que le lion s’est éloigné : ouf ! c’est déjà ça… Commençant à me connaître un peu, il était certain que je n’allais pas bien dormir…

Ce matin, école pour les enfants : Laurent s’en charge, pendant que je cherche à me débarrasser de mon torticolis… En cherchant les anti-inflammatoires, je découvre que notre boîte à pharmacie a souffert des secousses de la route ; les capsules de médicaments se sont ouvertes sous les tremblements….

Ben nous montre comment il fait du pain dans le bush…

1. Je me lave les mains : OK, il commence très bien le Ben !!!

2. Je rince mon bol

3. Je mets de la farine : “Attention, nous sommes dans le bush : pas de mesure, pas de balance : je fais ça à la louche…’” Tu m’étonnes…

4. Je mets du sel, du sucre, de la levure boulangère et de l’eau tiède…

5. Je mélange …

6. J’attends 20 minutes que la levure monte….

7. Je beurre mon moule

8. Je mets la pâte dans le moule

9. Je mets le moule dans mon four spécial bush : des braises sur le sol, une cantine en fer dessus, puis des braises par-dessus.

Dans 1/2 heure c’est prêt !!!

Après un déjeuner très tôt, nous partons vers Kasane pour retrouver un guide qui nous emmènera en croisière sur la rivière.

Pour cela, il faut traverser la réserve pendant 1 heure sur les pistes. Avec un torticolis, c’est pas évident… et même très douloureux…

Arriver sur la rivière après ça, c’est comme être sur un nuage : il n’y a pas de bosses, rien que de l’eau plate… Le calme après la tempête…

Le guide nous emmène très, très près des animaux… Nous commençons par un groupe d’hippopotames à 2 mètres du bateau, puis des crocodiles, de plus en plus gros…, des buffles, des impalas et surtout pour mon plus grand bonheur des éléphants : des centaines d’éléphants à quelques mètres du bateau.

Un groupe de femelles s’approchent du bord, elles se tâtent, il semble qu’elles veuillent traverser… Mais elles sont effrayées par les bateaux qui s’approchent… Nous allons faire un petit tour pour leur laisser l’occasion de se décider…

De retour, c’est un drôle de spectacle : les éléphants avancent dans l’eau de plus en plus profonde jusqu’à ce que leur tête disparaisse complètement : seule la trompe reste visible… C’est marrant d’imaginer que ces si gros animaux sont en train de nager… Deux femelles tardent à se lancer derrière puis, finalement rejoignent rapidement les autres.

Un peu plus loin, quelques mâles sortent de l’eau mais notre bateau les effraie. Je n’aime pas trop déranger les animaux comme ça… Sur la rive, un éléphant barrit sur nous comme pour nous effrayer et les laisser passer. Nous sommes très très proches. C’est chouette…

Nous passons aussi au large des beaux lodges de Kasane où les éléphants mangent sous les fenêtres… Au passage, nous croisons quelques bateaux qui proposent des croisières sur la rivière le temps de quelques nuits.

En fin de croisière, nous croisons un énorme crocodile de presque 6 mètres de long… Cette rivière est infestée de croco : aucune envie de se baigner…

Au retour, ce sera notre dernier game drive dans le bush… Et nous aurons encore la chance de voir deux lionnes au bord de l’eau (les copines du lion d’hier soir…). A notre arrivée dans le campement, Ben nous attend pour un Braii… Bon, un braii avec une grille ayant un trou au centre représentant 80% de la grille, c’est pas top pratique mais que c’était bon…

20100916_LL_1 20100916_LL_1-2 20100916_LL_1-3 20100916_LL_1-4 20100916_LL_1-5  20100916_LL_1-7 20100916_LL_1-8

2 réflexions au sujet de « Chobe River »

  1. eh, bien vous avez pris des photos des aligators de très pres. J’épsere que vous avez pas eu trop peur et que les lions ne vous ont fait pas trop peur aussi.

    Grosse Bises

    Anouck

Les commentaires sont fermés.