Lassée du camping dans la vie sauvage ?

Et voilà, la lassitude se fait sentir… Disons qu’au bout de 12 jours de camping : je commence à en avoir ras le bol.

Déjà, j’ai abandonné le lit de camp version militaire, préférant dormir par terre, pour mon dos… C’est plus confortable mais bon, c’est quand même pas ça… Ce que mon Lattoflex peut me manquer… et mon ostéopathe aussi… Message personnel : M. Waeles, si ça vous tente de nous rejoindre, vous êtes le bienvenu !!!

Les nuits sont plus que mouvementées pour moi. Alors que Laurent, Erine et Vincent dorment à poings fermés, j’entends tous les bruits de la nuit : les hippopotames qui grognent genre Jabba le Hut dans Star Wars, les lions qui grognent pour se retrouver (leurs grognements portant à 10 kms, on croit qu’ils sont tout prêts mais non), les éléphants qui barrissent, les hyènes qui grattent, les chauve-souris, les grenouilles….. Le matin, je fais le bilan avec Cell, notre guide sur ce que j’ai entendu dans la nuit et généralement, il me confirme tout ce que j’ai pu imaginer.

Les jours passant, je ne suis toujours pas assez organisée : aller se laver les dents sans le dentifrice ou encore aller se doucher sans la serviette. Car, nous ne pouvons rien laisser dans la salle de bains afin d’éviter que les singes ou les hyènes ne nous piquent notre matériel.

Les tentes sont parfois difficiles à gérer car les fermetures éclair ne fonctionnent plus… Les assistants de camp passent alors une voir deux heures à réparer les zips car, la nuit, il faut s’assurer que toute la tente est bien fermée…

Le top du top c’est de se doucher et d’être 5 minutes plus tard encore plus crado qu’avant la douche : déjà l’eau n’est pas très claire (normal, c’est l’eau de la rivière) et puis, avec la poussière, on est vite de nouveau sale… Nos ongles, très courts coupés, sont toujours très noirs.

La lessive : j’ai abandonné… Les tee-shirts en sortent encore plus gris qu’avant de passer dans le savon…

Je rêve d’un bain, d’un gommage, d’une machine à laver…

Question nourriture, nous sommes super bien lotis : Benjamin, notre cuisinier est très doué : il nous prépare du pain, tous les jours et moultes bons petits plats (salade de pommes de terre, viande en sauce avec riz ou pâtes, potages, crumble, crème caramel…). Nous, qui croyons perdre un peu de poids en Afrique, c’est loupé… Nous avons droit aux petits biscuits pour le goûter et à l’apéro, tous les jours…

Il nous manque un peu d’exercice : ici la marche à pied est interdite de peur de croiser un fauve aux longues dents acérées.

Laurent, lui dit que la crasse ne lui pose aucun problème… Ce qui l’embête plus, c’est la poussière qui se glisse dans son matériel photo.

OK, je l’avoue, j’aime mon petit confort… C’est vrai… Je ne suis pas contre quelques nuits de camping mais là, j’ai besoin d’un retour à la civilisation…

vincent20100908_LL_1-320100913_LL_1-9